29/06/2019 22:57
Le développement de la technologie numérique ne cesse de s’étendre et s’intéresse actuellement aux domaines de la finance et la banque.
>>Paiement électronique au Vietnam: 13 milliards de dollars par jour
>>Émission de cartes à puce pour remplacer 21 millions de cartes à bande magnétique

Les grandes banques commerciales ont rapidement développé de nouveaux services vers la digitalisation des opérations bancaires.
Photo: Trân Viêt/VNA/CVN

Dans le cadre du développement des sciences et technologies, les banques vietnamiennes effectuent des recherches et investissent dans leurs produits, services, opérations et gouvernance, ainsi que l’authentification biométrique et l’échange de données via des plates-formes d’applications ouvertes.

Aujourd’hui, de plus en plus de gens utilisent des portefeuilles électroniques avec notamment l'application du code QR via SamsungPay, Apple Pay, ZaloPay pour payer des biens et des services. Une tendance qui se confirme à l’heure où les consommateurs préfèrent l’achat en ligne sur Smartphone. 

Selon un rapport récent de PwC, le nombre de personnes effectuant des règlements sur mobile dans les magasins au Vietnam augmente plus rapidement que la moyenne dans la région de l’Asie du Sud-Est. Le pourcentage de consommateurs vietnamiens utilisant ce type de paiement est passé de 37% en 2018 à 61% en 2019.

Le secteur bancaire national investit activement dans la recherche et le développement de nombreuses applications technologiques au service de ses produits, ses services, ses opérations et son administration. Parmi les établissements les plus connus, on retrouve TPBank avec son service bancaire LiveBank, VPBank avec Timo, Vietcombank avec Digital Lab, Vietinbank avec Corebank et Entrepôt de données d’entreprise, MB avec ChatBot, Ocean Bank avec son modèle de banque multicanal. Une évolution qui démontre la mue digitale opérée par les banques commerciales.

Main dans la main avec les fintech

La Fintech représente un marché de 93 millions de consommateurs avec plus de 50 millions d’abonnés à Internet et 35 millions d’utilisateurs de smartphones. Un potentiel non négligeable au Vietnam qui constitue un atout de taille pour attirer les investisseurs étrangers.

Actuellement, les banques vietnamiennes investissent considérablement dans les infrastructures informatiques mais aussi dans les logiciels et applications de solutions innovantes. Une volonté d’être conforme aux tendances de la numérisation afin de fournir des produits et des services bancaires numériques simples, intelligents et automatisés.

Les clients achètent des biens et paient par le code QR.
Photo: Manh Tu/VNA/CVN

Cette collaboration avantageuse entre banques et entreprises de technologie financière constitue le principal axe de développement du marché financier et des banques vietnamiennes.

En 2016, M_Service, propriétaire du portefeuille électronique MoMo - une des applications les plus populaires au Vietnam, a reçu 28 millions de dollars du Standard Chartered Private Equity et de la banque internationale Goldman Sachs. En novembre 2018, elle comptait 10 millions de clients, soit 10 fois de plus qu’en 2016.

En 2017, la banque Shinhan au Vietnam a officialisé son partenariat avec le portefeuille électronique MoMo pour déployer un service d'envoi de fonds à l'étranger. Un service qui permet actuellement aux utilisateurs de payer des factures, d’envoyer de l’argent ou d’acheter des biens à travers plus de 110.000 lieux dans le pays.

Depuis le début de l’année, la Banque commerciale par actions d’investissement et de développement du Vietnam (BIDV) et le Groupe des industries et des télécommunications de l’armée (Viettel) coordonnent la fourniture de services financiers et bancaires (enregistrement pour ouvrir des livrets d’épargne, enregistrement de prêts, émission de cartes de crédit, etc.) sur la plate-forme ViettelPay - une banque numérique vietnamienne.

L'impact de la révolution 4.0 a engendré la modification de l'infrastructure du marché financier, y compris des systèmes de paiement. Néanmoins, la conséquence majeure de cette révolution sur le secteur bancaire est le risque accru d’attaques informatiques en raison des connexions ouvertes, continues et multidimensionnelles.

Diêu Thuy/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Ngàn Chuông : les grandes merveilles du petit Sa Pa Du fait de sa beauté immaculée, la chute d’eau de Ngàn Chuông fait partie des destinations les plus courues de la province septentrionale de Quang Ninh.