03/10/2017 18:27
La réunion périodique de septembre du gouvernement s’est ouverte mardi matin 3 octobre à Hanoï, sous l’égide du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc.
>>Le Premier ministre plaide pour la coopération stratégique avec Boeing
>>Le Vietnam a été élu président de l'Assemblée générale de l'OMPI
>>Vietnam - Japon : promotion de la solidarité et de l’amitié entre les deux peuples

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc prend la parole lors de la réunion périodique de septembre du gouvernement le 3 octobre à Hanoï. 
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN 

Dans son discours d’ouverture, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a indiqué qu’au 3e trimestre, la croissance du pays avait connu une hausse subite pour atteindre 7,46%, contre 5,15% au 1er trimestre et 6,28% au 2e trimestre, notamment dans les secteurs de la production et des services, de l’agriculture, surtout de l’agriculture de haute technologie, de l’industrie manufacturière, du tourisme…

Nguyên Xuân Phuc a annoncé qu’avec ce rythme de croissance, 2017 serait la première année où le pays atteindrait les 13 objectifs définis par le Comité central du Parti et l’Assemblée nationale, s’il n’y a pas de grandes catastrophes naturelles et si des mesures énergiques sont prises par le gouvernement pour régler certains problèmes en suspens.

Concernant le typhon Doksuri, le plus puissant enregistré au Vietnam depuis plusieurs années, le chef du gouvernement a estimé que la minimisation de ses dégâts était due au travail de prévision, de prévention et de lutte contre les catastrophes naturelles, ainsi qu’au règlement de ses conséquences.

Il a également hautement apprécié la collaboration étroite entre les ministères, services et localités concernées ainsi que les populations dans tout le pays pour aider les habitants des régions touchées à surmonter les difficultés afin de retrouver une vie normale.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a aussi annoncé que selon le classement mondial de la compétitivité publié par le Forum économique mondial, le Vietnam a gagné cinq places pour se classer 55e sur 137 pays. L'indice des directeurs d'achat (PMI - Purchasing Managers Index) au Vietnam s’est établi à 53 points, le plus haut au sein de l’ASEAN, selon un récent rapport du journal Nikkei. Les exportations nationales doivent atteindre une croissance de 20-21 %, notamment dans l’agriculture, a-t-il dit.

Le chef du gouvernement a salué la bonne direction de tout le système politique pour lever les obstacles des habitants et des entreprises, diminuer plus de 5.000 formalités administratives, créant de meilleures conditions pour  la production et les affaires.

La macroéconomie continue d’être stable, l’inflation en hausse moyenne de 3,79% en neuf mois, la perception du budget en augmentation de 14%, le crédit de 12%, l’excédent des importations en baisse tandis que celui des exportations en hausse. La réserve en devises étrangères a atteint plus de 44 milliards de dollars, l’investissement direct étranger, 12,5 milliards de dollars.

Pendant la  même période, près de 94.000 nouvelles entreprises ont été créées dans le pays.

Pour bien achever les missions de 2017, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a demandé aux ministères et secteurs de bien cerner les limites et  faiblesses pour proposer des solutions afin de maintenir la croissance.

À propos des difficultés dans la production et les affaires, Nguyên Xuân Phuc a estimé que malgré la création de 94.000 nouvelles entreprises et la reprise de fonctionnement de 21.000 autres, il restait encore 8.700 entreprises en cours d’achèvement des formalités de dissolution.

Il s’est déclaré inquiet de la lenteur dans le décaissement des fonds d’investissement public qui a atteint seulement près de 55%. Il a donc demandé de trouver des mesures pour débloquer plus de 307.000 milliards de dôngs dans la construction  de base, conformément au plan annuel de 2017.

Le Premier ministre a souligné aussi la lenteur dans le processus d’actionnarisation et de retrait du capital social des entreprises publics. Seules 18 sur 44 entreprises ont achevé leur actionnarisation et 11.800 d'un total de 60.000 milliards de dôngs ont été retirés.

En conclusion, Nguyên Xuân Phuc a ordonné aux secteurs et ministères de trouver des mesures pour maintenir le développement, faciliter la production et stimuler les exportations.
 
VNA/CVN 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ressusciter les estampes populaires de Kim Hoàng

Les vestiges de la citadelle de Thanh Chiêm à Quang Nam La citadelle de Thanh Chiêm est située à Diên Phuong, dans la province centrale de Quang Nam. Vestige historique national, elle était, sous la dynastie des Nguyên (1802-1945), considérée comme la capitale satellite de Huê et le centre politique, militaire, économique et culturel du Sud. Aujourd’hui, l’édifice est en ruine mais les autorités ont décidé de faire de Thanh Chiêm une nouvelle destination touristique.