18/08/2021 00:00
Le président Nguyên Xuân Phuc a présidé le 17 août à Hanoï une réunion avec le Conseil consultatif d'amnistie et des dirigeants des ministères et secteurs concernés afin de mettre en œuvre la décision d'amnistie en 2021 dans le contexte de l'évolution compliquée de l'épidémie de COVID-19,
>>Réunion du Conseil consultatif central d'amnistie 2021
>>Publication de la décision d’amnistie 2021 du président du Vietnam

Nguyên Xuân Phuc  a salué les unités qui ont surmonté les difficultés dues à l'impact de l'épidémie de COVID-19 pour mettre en œuvre les tâches de l'amnistie en 2021. Il a tenu en haute estime le Conseil consultatif d'amnistie, les groupes de travail interdisciplinaires sur l'amnistie pour avoir conseillé le gouvernement et les localités dans la mise en œuvre sérieuse, rapide et correcte de la décision d'amnistie en 2021.

La réunion du Conseil consultatif de l’amnistie 2021, le 17 août à Hanoi.
Photo : VNA/CVN

Le chef de l'État a également demandé de continuer à promouvoir la communication et à vulgariser la signification de l'amnistie de 2021, à l'occasion du 76e anniversaire de la Fête nationale (2 septembre) ; surtout l’assistance aux bénéficiaires de l'amnistie dans leur réintégration à la communauté.

En particulier, le président Nguyên Xuân Phuc a demandé au ministère de la Police de diriger la vaccination contre le COVID-19 pour tous les détenus lorsque les conditions le permettent.

Auparavant, le 30 juin, le président avait promulgué la décision d’amnistie en 2021 à l'occasion de la Fête nationale. Depuis l'entrée en vigueur de la Loi de l'amnistie en 2018, c'est la première fois qu'une amnistie est accordée aux condamnés et que la peine d'emprisonnement à vie est réduite à une peine de prison à durée déterminée.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Tourisme de santé : un potentiel inexploité au Vietnam L'épidémie qui fait rage et la pollution croissante de l'environnement sont la raison pour laquelle le tourisme de santé est devenu une tendance dans le monde. En particulier, la période post-COVID-19 est considérée par les experts bénéfique pour tous les types de services de santé.