11/04/2022 14:42
Les Réserves de biosphère de Nui Chua, province de Ninh Thuân (Centre), et de Kon Ha Nung, province de Gia Lai (hauts plateaux du Centre), ont été reconnues Réserves mondiales de biosphère par le Conseil international de coordination du Programme sur l’Homme et la biosphère de l’UNESCO (CIC-MAB) lors de sa 33e réunion tenue à Abuja (Nigeria) du 13 au 17 septembre 2021, portant à 11 le nombre total de Réserves mondiales de biosphère du Vietnam.
>>Onze Réserves mondiales de biosphère au Vietnam
>>Nécessité de protéger les espèces de primates menacées au Vietnam

Des tortues de mer dans la zone de protection marine du parc national de Nui Chua.
Photo : VNA/CVN

Particulièrement, la Réserve mondiale de biosphère  de Nui Chua est la seule  au Vietnam abritant trois types de milieux naturels très différents - forestier, marin et semi-désertique -, ainsi que des écosystèmes riches et diversifiés, des espèces végétales et animales terrestres et maritimes endémiques. Elle se distingue également par les valeurs culturelles matérielles et immatérielles de ses ethnies indigènes.

Convergence des trois types de milieux naturels différents

D’une superficie naturelle de 106.646  ha, la Réserve mondiale de biosphère de Nui Chua relevant du Parc national de Nui Chua, dans la province du Centre méridional de Ninh Thuân, se trouve à cheval entre les deux districts de Ninh Hai et Thuân Bac, à environ 30 km au Nord-Est de la ville de Phan Rang - Thap Chàm. Elle  est la convergence des trois types de  milieux naturels différents - forestier, marin et semi-désertique -, comprenant bien des écosystèmes riches et diversifiés.

Grâce à un littoral de 40 km de longueur, la Réserve mondiale de biosphère de Nui Chua dispose d’une faune et d’une flore maritimes riches, de récifs coralliens les plus grands du pays avec 350 espèces et accueille chaque année de pontes de tortues marines.

Elle abrite environ 1.514 espèces végétales, dont 54 figurant dans le Livre rouge du Vietnam et la Liste rouge mondiale - UICN (Union internationale pour la conservation de la nature). S’y ajoutent aussi au moins 756 espèces d’animaux forestiers, dont 48 dans le Livre rouge du Vietnam et la Liste rouge mondiale - UICN, dont des animaux rares à protéger tels que doucs à pattes noires (Pygathrix nemaeus nigripes), ours noir d’Asie (Ursus thibetanus), plus de 350 espèces de coraux et des centaines d’espèces marines.

En le visitant, les touristes peuvent voir les caractéristiques de cet écosystème à travers une flore résistante à la sécheresse : arbres nains aux feuilles caduques en saison sèche, petites feuilles épaisses, dentelées, avec de nombreuses épines pour réduire le processus d’évaporation. Avec ces caractéristiques très spécifiques, le parc national de Nui Chua est également considéré comme une "steppe d’arbres épineux" unique au Vietnam.

Bordée par 40 km de côte, la Réserve mondiale de biosphère de Nui Chua est réputée pour ses plages les plus belles et les plus sauvages du Centre telles que Binh Tiên, Nuoc Ngot, Bai Chuoi, Bai Thung, Bai Kênh…

"Lorsque le Parc national de Nui Chua a été reconnu Réserve mondiale de biosphère Nui Chua a été reconnue par l’UNESC, nous avons été contents car ce titre est une reconnaissance du monde envers les efforts de Ninh Thuân et du Vietnam en général en terme de préservation et de développement de la biodiversité, la préservation de la culture indigène et l’assistance aux recherches'', a partagé avec joie Trân Van Tiêp, directeur du Parc national de Nui Chua.

Destination impressionnante de Ninh Thuân

La province de Ninh Thuân accélère la mise en œuvre de mesures de protection et de redressement des écosystèmes forestiers, maritimes et ajoute de nouvelles espèces végétales et animales aux listes rouges.

Parallèlement à la préservation et au développement des ressources naturelles, Ninh Thuân se concentre dans la diversification des formes de circuits touristiques et les activités touristiques dans le parc national de Nui Chua pour les rendre plus attrayantes aux touristes. Les tours sont de trois types : tourisme éco-communautaire, tourisme lié à la préservation de la nature et tourisme expérientiel.

Des falaises tombant à pic dans la mer, un paysage impressionnant du parc national de Nui Chua.
Photo : VNP/CVN

En terme de tourisme éco-communautaire, le touriste vivra des expériences inoubliables en découvrant la culture, les métiers ancestraux et la vie quotidienne des ethnies Raglay, Cham et Chinois, fabriqueront eux-mêmes des articles d’artisanat, goûteront des plats à base de fruits sauvages préparés par les locaux.

Les circuits liés à la préservation de la nature sont exploités principalement par les élèves et étudiants et les amoureux de la nature. Les visiteurs ont l’occasion de se renseigner sur la préservation maritime au parc national Nui Chua, et les activités de sauvetage en mer, pratiquer eux-mêmes les métiers locaux tels que la saliculture ou la culture d’ailes ou d’oignons  et des activités quotidiennes des locaux.

Le tourisme expérientiel consiste à monter à pied au sommet de la montagne Chua, à plus de 1.000 m d’altitude, faire du camping la nuit au parc national ou expérimenter la vie quotidienne des locaux. Les touristes sont accompagnés de guides indigènes.

Particulièrement, en visitant la Réserve mondiale de biosphère de Nui Chua, le touriste découvrira de magnifiques plages, fera de la plongée pour admirer les fonds marins notamment les récifs coralliens multicolores.

Située dans le parc national de Nui Chua, la célèbre grotte des loutres  Hang Rai était autrefois un abri de milliers de loutres, d’où son nom. De loin, Hang Rai, avec ses centaines de rochers aux formes diverses et originales, ressemble à un chef-d’œuvre de la nature entre mer et montagne.

Vue d’en haut, le touriste a une vue panoramique sur le récif d’anciens coraux,  vieux de millions d’années, surnommé "Mars", qui est des lieux préférés à Ninh Thuân des jeunes à la recherche de splendides photos en pleine nature.

Hang Rai est l’abri de plusieurs êtres marins dont les tortues de mer. C’est même l’un de rares lieux qui accueille des tortues femelles qui viennent pondre. D’une position magnifique entre montagne et mer dans la nature ensoleillée et venteuse de Ninh Thuân, à côté d’un ancien récif de coraux émergé que de blanches vagues frappent et montent le long du jour, Hang Rai offre aux touristes d’inoubliables expériences.

La reconnaissance comme Réserve mondiale de biosphère du parc national Nui Chua constitue une force motrice, encourage la province de Ninh Thuân à préserver et développer sa biodiversité dont les récifs coralliens, à devenir une biosphère mondiale originale et impressionnante.

VNP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le lotus impérial cultivé dans la cour d’une maison centenaire à Hanoï