31/08/2019 02:02
Des diplomates sud-coréen et japonais ont tenu des négociations jeudi 29 août à Séoul sur fond de montée du différend commercial entre les deux pays.
>>La Chine appelle à renforcer la coopération avec la République de Corée et le Japon
>>Séoul va rompre un accord de partage de renseignements militaires avec Tokyo


Le directeur général du Bureau des affaires de l'Asie et du Pacifique au ministère japonais des Affaires étrangères, Kenji Kanasugi, le 29 août à Séoul.
Photo: Kyodo/VNA/CVN

Kim Jung-han, directeur général du Bureau des affaires de l'Asie et du Pacifique au ministère sud-coréen des Affaires étrangères, a rencontré à Séoul son homologue japonais Kenji Kanasugi, qui est arrivé plus tôt dans la journée, pour échanger leurs opinions sur des questions d'intérêt commun, y compris le travail forcé en temps de guerre, selon le ministère sud-coréen des Affaires étrangères.

M. Kim a fait part à son homologue japonais des forts regrets et protestations de son pays contre l'application par le Japon de la décision de retirer la Corée du Sud de sa "liste blanche" de pays bénéficiant de procédures simplifiées de contrôle des exportations.

M. Kim a exhorté Tokyo à rapidement revenir sur cette décision. Le Japon avait durci au début du mois dernier les restrictions sur ses exportations vers la Corée du Sud de trois matériaux essentiels à la fabrication de semi-conducteurs et d'écrans de téléphones, qui sont un pilier de l'économie sud-coréenne.

Selon M. Kim, les deux pays devraient rapidement entamer des dialogues "sans conditions et sincères" entre les autorités commerciales afin de résoudre le problème.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Phnom Penh propose à Bà Ria-Vung Tàu d'ouvrir une ligne de bus touristique Une délégation de la province méridionale de Bà Ria-Vung Tàu conduite par Nguyên Hông Linh, secrétaire du Comité du Parti et président du Conseil populaire provincial, a travaillé lundi matin 21 octobre à Phnom Penh avec Khuong Sreng, gouverneur de la municipalité de Phnom Penh.