27/11/2020 11:54
Le président sud-coréen Moon Jae-in a rencontré jeudi 26 novembre à Séoul Wang Yi, conseiller d'État chinois et ministre des Affaires étrangères. Les deux parties sont convenues de renforcer encore davantage la coopération bilatérale.
>>L'ASEAN et la Chine pourraient devenir le moteur de la reprise des exportations sud-coréennes
>>La Thaïlande souligne la coopération entre l’ASEAN et le Japon, et la République de Corée

Le président sud-coréen Moon Jae-in et le conseiller d'État chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi, le 26 novembre à Séoul.
Photo : Yonhap/VNA/CVN

Selon le chef de la diplomatie chinoise Wang Yi, sous la direction stratégique des dirigeants des deux pays, les relations sino-sud-coréennes ont surmonté les difficultés, supprimé les troubles et montré une dynamique de développement vigoureuse.

De même, a-t-il souligné, face au COVID-19, les deux pays ont été à la pointe pour contrôler efficacement la pandémie et mettre en place un système d'entrée rapide, offrant des expériences utiles et donnant un bon exemple de coopération dans la lutte commune contre le COVID-19 au reste du monde, ajoutant qu'après avoir surmonté la pandémie, les relations sino-sud-coréennes verront de meilleures perspectives de développement.

M. Wang a également déclaré que la Chine était prête à renforcer la coopération avec la République de Corée dans la prévention et le contrôle du COVID-19, à promouvoir la connexion de l'initiative chinoise "La Ceinture et la Route" avec les stratégies de développement de la République de Corée, à élever le niveau de libre-échange bilatéral et à renforcer la coopération bilatérale dans les sciences, les technologies et l'innovation, et stimuler la reprise économique et sociale ainsi que le développement des deux pays.

Les deux parties vont promouvoir les échanges culturels et sportifs en organisant l'année des échanges culturels Chine - la République de Corée, et travailler ensemble pour assurer le succès des Jeux olympiques d'hiver de Pékin et des Jeux olympiques d'hiver de la jeunesse de Gangwon, a-t-il indiqué.

De même, a poursuivi le ministre chinois, la Chine soutient la Corée du Sud dans l'accueil de la réunion annuelle des dirigeants Chine - Japon - République de Corée et est prête à travailler avec elle pour accélérer les négociations de l'accord de libre-échange Chine - Japon - République de Corée et faciliter l'intégration économique régionale sur la base de la signature réussie du Partenariat économique régional global, et travailler ensemble à la construction d'une zone de libre-échange en Asie-Pacifique.

Selon M. Wang, la Chine et la  République de Corée doivent soutenir le multilatéralisme, s'unir pour participer à la réforme du système de gouvernance mondiale et s'attaquer conjointement aux défis mondiaux tels que le changement climatique.

De son côté, le présidents sud-coréen Moon Jae-in a fait l'éloge des réalisations de la Chine dans la prévention et le contrôle du COVID-19, estimant que de plus grandes réalisations seraient accomplies dans la prévention et le contrôle de l'épidémie en Chine ainsi que dans le développement économique et social. Tout en combattant conjointement le COVID-19, la République de Corée et la Chine ont maintenu les échanges de personnel nécessaires et mené activement une coopération pour la reprise du travail et de la production, ce qui a démontré la force des liens entre les deux pays et donné un bon exemple à la communauté internationale dans le combat commun contre l'épidémie, a déclaré le chef de l'État sud-coréen.

La République de Corée, a-t-il poursuivi, est disposée à approfondir la coopération avec la Chine dans un large éventail de domaines et fera tout son possible pour que les relations bilatérales progressent davantage. Les deux parties ont également échangé des vues sur la situation sur la péninsule coréenne. M. Moon a notamment salué le rôle positif de la Chine dans le processus de paix dans la péninsule et indiqué que la la République de Corée était prête à travailler avec la Chine pour instaurer une paix et une stabilité durables dans la péninsule.

Enfin, M. Wang a rappelé que peu importe de quelle manière la situation change, la direction du règlement de la question de la péninsule coréenne par le biais du dialogue ne devrait jamais être ébranlée, l'objectif d'établir un mécanisme de paix et de parvenir à la dénucléarisation de la péninsule grâce à une approche progressive et synchronisée ne devrait jamais être ébranlé et la détermination à empêcher la guerre et le chaos dans la péninsule ne devrait jamais être ébranlée.

Pour cela, a-t-il dit, la Chine est prête à travailler avec toutes les parties concernées, y compris la République de Corée, et à jouer son rôle constructif. Wang Yi est arrivé mercredi 25 novembre à Séoul pour une visite en République de Corée.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bánh duc à la sauce de soja, un encas rustique mais délicieux

Découvrez l’ancien village de Duong Lâm À 50 km environ à l’ouest de la capitale, l’ancien village de Duong Lâm, classé au patrimoine national, se trouve dans la commune éponyme, qui relève du chef-lieu de Son Tây.