13/04/2020 17:33
La route de la reprise économique aux États-Unis après la pandémie de COVID-19 pourrait être "longue et difficile" au lieu d'être en forme de V, a déclaré dimanche 12 avril un haut responsable de la Réserve fédérale américaine (la Fed).
Des visiteurs portant des masques de protection devant Lincoln Memorial à Washington aux États-Unis, le 12 avril. Photo : Xinhua/VNA/CVN


"Ce serait merveilleux si une nouvelle thérapie pouvait être développée dans les deux prochains mois, ce qui permettrait aux gens d'être certains de pouvoir retourner au travail (et) de recevoir des soins médicaux ; dans ce cas-là, nous aurions potentiellement une reprise en forme de V," a affirmé Neel Kashkari, le président de la branche de la Fed à Minneapolis, lors de sa participation à l'émission de la chaîne de télévision américaine CBS "Face the Nation".


"À moins d'un tel miracle dans le domaine des soins médicaux, il semble que nous allons assister à diverses phases de flambées successives", a-t-il déploré, ajoutant que "si les différents éléments de l'économie se retournent, la situation pourrait se détériorer à nouveau".


"Nous pourrions avoir devant nous une route longue et difficile, jusqu'à ce que nous obtenions un traitement efficace ou un vaccin. Il est difficile pour moi de prévoir une reprise en forme de V dans un tel scénario", indiqué M. Kashkari.


Le responsable de la Fed a proposé aux décideurs américains de se concentrer sur une stratégie de reprise économique sur 18 mois, à mesure que l'épidémie se résorbe et reprend de l'ampleur.


"Je me concentre sur 18 mois en me basant sur nos observations de ce qu'il se passe ailleurs dans le monde. Quand ils (les autres pays) assouplissent les restrictions économiques, le virus réapparaît", a-t-il souligné.


"Je pense que nous devrions tous nous concentrer sur une stratégie de 18 mois pour notre système de santé et notre économie. Si cela se termine avant ça, ce sera génial. (Mais) nous devrions nous préparer au pire des scénarios", a recommandé M. Kashkari.


Anthony Fauci, le directeur de l'Institut national des allergies et des maladies infectieuses, avait estimé dimanche qu'une réouverture partielle de l'économie pourrait éventuellement débuter en mai, mais a averti qu'une deuxième flambée serait possible à l'automne.


"Il y a toujours la possibilité de connaître un rebond à l'arrivée de l'automne prochain et au début de l'hiver", a dit M. Fauci dans l'émission "State of the Union" sur la chaîne américaine d'information CNN.


Les États-Unis ont signalé plus de 547.000 cas confirmés de COVID-19, soit le plus grand nombre dans le monde, avec plus de 21.000 décès en date de dimanche après-midi 12 avril, selon le Centre pour la science et l'ingénierie des systèmes de l'université Johns Hopkins.


Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Le Vietnam accueille 3,73 millions de touristes étrangers en cinq mois Le nombre total de touristes étrangers venus au Vietnam entre janvier et mai a régressé de 48,8% par rapport à la même période de 2019, a fait savoir l’Office général des statistiques du Vietnam (GSO).