11/04/2018 22:39
Le Vietnam et la France ont tissé une relation de longue date depuis plus de trois siècles. Pourtant, cette relation a connu de nombreux changements au cours de 45 ans derniers et est face actuellement aux plus importantes opportunités, a-t-on appris de la conférence « Relation France-Vietnam » organisée par le Centre de recherche sur l’Asie (Asia Centre) basé à Paris tenue le 9 avril.
>>Éloge des relations Vietnam - France
>>Proposition de l'établissement d'un Centre culturel France - Vietnam à Hà Tinh
>>L'amitié traditionnelle contribue à renforcer les relations Vietnam - France

Vue générale de la conférence internationale sur les relations bilatérales Vietnam - France, le 9 avril, à Paris. Photo : VOV/CVN

Cet événement s'est tenu à un moment très spécial, marquant le 45e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques, les 5 ans du partenariat entre les deux pays et deux semaines après la visite d’État en France du secrétaire général Nguyên Phu Trong. Cette conférence constituait une excellente opportunité pour les chercheurs, historiens, les experts ont fait le bilan le parcours de coopération et déterminé des aubaines et des défis de cette relation dans les temps à venir.

La conférence a attiré la participation d'un grand nombre de diplomates et de politiciens, de chercheurs et d'experts dans les relations Vietnam - France, des membres de la communauté vietnamienne en France, ainsi que plusieurs journalistes français et vietnamiens.

Selon le chercheur Duong Van Quang, ancien ambassadeur vietnamien en France, le facteur géopolitique a un impact important sur les relations bilatérales. Il a souligné que la récente visite officielle en France du secrétaire général du PVC Nguyên Phu Trong était une tournée historique qui ouvrait de nouvelles opportunités pour les relations bilatérales.

L'ambassadeur vietnamien en France, Nguyên Thiêp, quant à lui, il a déclaré que la France était parmi les premiers pays occidentaux à établir des relations avec le Vietnam et à supprimer les dettes pour ce pays déchiré par la guerre.

Ce diplomate a souligné que les relations avec la France constituaient toujours l'une des priorités de la politique étrangère du Vietnam pendant de nombreuses années, notant que la France est non seulement le premier donateur bilatéral européen du Vietnam mais aussi un partenaire du Vietnam dans de nombreux domaines.

La parlementaire Stéphanie Do, présidente du Groupe des parlementaires de l'amitié franco-vietnamienne, a salué la visite du secrétaire général du PCV, Nguyên Phu Trong, qui a vu la signature de nombreux accords économiques entre les deux pays.

Le Vietnam a progressivement affirmé son rôle sur la scène internationale grâce à son développement économique dynamique ces dernières années, a-t-elle estimé.

Elle a noté que la signature de l'accord de partenariat stratégique entre les deux pays il y a cinq ans a renforcé la confiance politique et approfondi la coopération dans cinq domaines clés: diplomatie, défense-sécurité, économie-commerce-investissement, partenariat de développement et culture. -éducation-formation-recherche scientifique-justice.

À côté de la coopération entre les organes du Parti et du gouvernement, les liens entre les organes législatifs et les localités de France et du Vietnam ont également enregistré un développement fructueux, tandis que leur coordination dans les questions régionales et internationales n'a cessé de se renforcer.

Pourtant, les délégués ont estimé que les liens économiques entre les deux pays ne sont pas à la hauteur de leurs bonnes relations politiques. La France est le cinquième partenaire commercial du Vietnam en Europe et se classe au 16ème rang des investisseurs au Vietnam.

Claude Blanchemaison, gouverneur français à la Fondation Asie-Europe, ancien ambassadeur français au Vietnam a souligné la nécessité de ratifier et de faire appliquer l'accord de libre-échange entre le Vietnam et l'Union européenne l'année prochaine.

Les entreprises françaises doivent faire plus d'efforts pour pénétrer le marché vietnamien, un marché potentiel énorme avec près de 100 millions d'habitants, a-t-il souligné.

À côté de l’attachement historique et culturel, l’intensification de la coopération bilatérale Vietnam - France est une nécessité pour l’intérêt de deux pays notamment dans le contexte où la France joue un rôle de plus en plus important en Europe et dans le monde alors que le Vietnam est une économie en développement dynamique en Asie du Sud-Est.


VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Quang Ninh accueille 10 millions de touristes de janvier à septembre Selon le Service provincial du tourisme, au cours des neuf premiers mois de l’année, le nombre de touristes ayant visité Quang Ninh est estimé à plus de 10 millions, dont 3,6 millions de visiteurs étrangers, soit une hausse respective de 25% et de 19% en glissement annuel.