23/09/2017 12:13
La rehmannia, d’origine chinoise (nom botanique : Rehmanniaglutinosa ; nom vietnamien: Cây dia hoàng, sinh dia), est une plante vivace à grandes feuilles collantes de couleur pourpre.
>>Le lyciet
>>Le bois noir
>>Le kava

La rehmannia.
Photo : Archives/CVN

* Effets principaux :

Tonifiant, anti-inflammatoire, hypotenseur, protège le foie.

* Usages médicaux :

+ En herboristerie chinoise, la racine (di huang) est consommée crue (xian di huang) ou cuite (shu di huang) dans du vin. Ces deux préparations sont des remèdes ayant chacune des utilisations thérapeutiques différentes. En effet, la racine crue est utilisée pour abaisser la fièvre lors de maladies aiguës ou chroniques. Elle soigne aussi les maladies graves du foie (hépatites, etc.). La shu di huang est pour sa part prescrite en cas d’hémorragies et de «déficiences» sanguine (règles abondantes et irrégulières). Elle est de plus excellente pour les reins.

À noter aussi qu’elle est plus «réchauffante» que  «rafraîchissante».

+  Si la rehmannia est employée comme hypotenseur, la xian di huang a des propriétés hypotensives.

+ Des expériences ont révélé que la rehmannia pouvait être utilisée pour faire baisser la tension artérielle et le taux de cholestérol.

* Préparations et usages :

+ Shu di huang : Faire bouillir 15 g de racines dans 500 ml de vin rouge pendant 20 minutes. En cas d’hémorragie et d’anémie, prendre 100 ml par jour.

+  Décoction : Faire bouillir 15 g de rehmannia et 10 g de ficaire chinoise. En cas de fièvre, boire une tasse, deux à trois fois par jour.

+ Au Vietnam, la racine tubéreuse est utilisée pour les thérapies contre le diabète, un état de faiblesse générale, l’anémie, la tuberculose pulmonaire, l’épistaxis, la métrorragie, la polyménorrhée, le risque de fausse couche, l’hémorragie interne, les néphrites chroniques, l’angine, l’érythème et la dysenterie.

Elle est également conseillée comme dépuratif, somnifère, décoction, ou en cas de problèmes cardiaques.                                   

Dr Doàn Van Tân/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Les autres articles
Le pygeum [16/09/2018 10:10]
Le lycopode [08/09/2018 14:15]
La luzerne [03/09/2018 09:49]
La pulmonaire [25/08/2018 14:15]
Le ginseng [19/08/2018 13:00]
La brunelle commune [12/08/2018 10:02]
Le balsamier [03/08/2018 11:30]
Le chanvre indien [28/07/2018 14:30]
Le capillaire de Montpellier [22/07/2018 14:31]
Le cyprès [14/07/2018 14:15]
L’éponge végétale [08/07/2018 12:46]
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.