16/01/2021 10:46
Cao Bang regorge de sites naturels spectaculaires. Outre la cascade de Ban Giôc, la chaîne de montagnes percées de Nui Thung, les maisons sur pilotis traditionnelles en pierre ou les superbes paysages sont autant d’atouts touristiques majeurs.
>>Explorer la beauté de Xà Phin dans le Nord
>>Bac Son, la vallée des contemplations
>>Le géoparc mondial Non nuoc Cao Bang parmi les 50 meilleures vues du monde

La montagne percée se trouve principalement dans la commune de Dàm Thuy à Cao Bang. Photo : Pham Khoa/CVN

Nui Thung doit son nom à une formation calcaire originale et se trouve principalement autour du village de Lung Phiac, dans la commune de Dàm Thuy, district de Trùng Khanh, province de Cao Bang (Nord). 

La "montagne percée" fait référence à plusieurs paysages spectaculaires : les montagnes perforées de Ngung Troong dans la commune de Dàm Thuy, de Phja Piot ou Mat Thân Nui à Quôc Toan (district de Trà Linh), celles de Nà Mân à Ngu Lao (Hoà An). Récemment, une nouvelle caverne a été découverte dans le village de Muông, commune de Vân Trinh (district de Thach An). Surnommé “Nà On” par les locaux, ce site attire déjà beaucoup de visiteurs. Son entrée est déjà impressionnante avec une voûte parsemée de stalagmites. Mais il faut s’enfoncer à l’intérieur pour découvrir toute la beauté de cet endroit. Outre ces magnifiques grottes, la région abrite d’impressionnants ouvrages architecturaux en pierre construits par les Français et les Tày.

Une tradition d’habitations en pierre

Sur le pic de Phja Oac, à une altitude de 2.000 m dans la commune de Thành Công (district de Nguyên Binh), on trouve encore des traces d’anciennes villas construites par les Français au début du XXe siècle. Situés en pleine forêt vierge de Phja Oac, ces bâtiments en pierre ont été délaissés et sont envahis aujourd’hui par la nature, qui a repris ses droits.

Bien que la plupart de ces villas soient cachées par les arbres de la forêt, on peut encore y trouver des dizaines d’édifices en pierre. Certaines maisons tiennent encore debout malgré un toit effondré, d’autres malheureusement se sont totalement écroulées et ne restent visibles d’elles que les fondations. En pénétrant plus profondément dans la forêt, de nombreuses autres villas anciennes somptueuses apparaissent. Malgré leur état, on peut imaginer facilement la magnifique architecture et la beauté de ces anciennes maisons.

La beauté de la montagne percée. Photo : Triêu Duy/CVN

Construites au début du XXe siècle, ces villas étaient destinées à accueillir les officiers français de haut rang venant dans la région pour diriger l’exploitation des minerais de Tinh Tuc. Certains officiers venaient aussi dans la région l’été pour profiter d’un climat agréable, frais et pur. En hiver, par contre, ces villas étaient délaissées à cause du froid. Il n’est pas rare que des chutes de neige apparaissent à cette saison-là.

Les français n’ont pas été les seuls à bâtir des habitations en pierre. Les Tày, également, vivent depuis longtemps dans des maisons sur pilotis en pierre. Conçues sur deux étages, la partie supérieure est dédiée à l’habitat de la famille tandis que la partie inférieure est utilisée pour élever le bétail et la volaille.

Certains habitants ont aménagé leurs maisons en homestay et accueillent les visiteurs de passage. C’est le cas par exemple au village de Khuôi Ky. Vous pourrez ainsi vous y reposer après la découverte des grottes mystérieuses de la région.
 
Mai Huong/CVN


Explication géologique de la montagne percée
 
Selon les géologues, le trou visible dans la montagne fut produit dans la période de la néo-tectonique, il y a plus de 65 millions d’années. Par ailleurs, la zone du mont percé Ngung Troong a également  été affectée par des tremblements de terre. Ces derniers ont provoqué la tombée des blocs de pierre sur le dôme de la montagne. 
 



 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre

Pour développer l'écotourisme dans le Parc national d'U Minh Thuong Afin de développer l'écotourisme et d’en faire un secteur économique représentant une position importante dans la structure du secteur des services, le Parc national d'U Minh Thuong dans la province méridionale de Kiên Giang se concentre sur l'amélioration de la qualité et la diversification des activités touristiques.