11/10/2017 22:14
"La réforme et l’amélioration de la qualité de l’éducation préscolaire au Vietnam" est le thème d’un colloque international qui est organisé mercredi 11 octobre à Hanoï par l’Institut des sciences de l'éducation du Vietnam, le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF) et l’Université de Waikato (Nouvelle-Zélande).
>>Le Vietnam s’engage à remplir les Objectifs de développement durable
>>L’éducation préscolaire au cœur d’un colloque international à Hanoï

Renouveler le programme d’éducation préscolaire, une tâche principale.
Photo : Quy Trung/VNA/CVN

L’occasion pour les délégués, les experts, les scientifiques, les chercheurs et les enseignants de discuter des politiques sur le développement de l’éducation préscolaire dans le nouveau contexte.

Prenant la parole d’ouverture, le directeur de l’Institut des sciences de l'éducation du Vietnam, le Professeur et Docteur Trân Công Phong a souligné la nécessité d’acquérir des modèles d’éducation préscolaire avancés de plusieurs pays pour remédier aux lacunes, lever les obstacles et appliquer les leçons dans la réforme de l’éducation préscolaire au Vietnam.

Lors de ce colloque, les participants ont discuté de deux thèmes principaux, à savoir les politiques d’assistance au développement de l’éducation préscolaire; la rénovation du contenu, des méthodes de soins, de l’éducation et de l’évaluation des enfants dans le cadre du programme d’éducation préscolaire.

Les délégués étrangers ont également partagé d’expériences liées à l’édification du programme d’éducation préscolaire, lesquelles peuvent être appliquées au Vietnam.

À travers de ce colloque, les organisateurs souhaitent que les initiatives scientifiques seraient concrétisées dans les projets et les thèmes scientifiques comme technologiques avec la coopération entre le Vietnam et d’autres nations.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ressusciter les estampes populaires de Kim Hoàng

Les vestiges de la citadelle de Thanh Chiêm à Quang Nam La citadelle de Thanh Chiêm est située à Diên Phuong, dans la province centrale de Quang Nam. Vestige historique national, elle était, sous la dynastie des Nguyên (1802-1945), considérée comme la capitale satellite de Huê et le centre politique, militaire, économique et culturel du Sud. Aujourd’hui, l’édifice est en ruine mais les autorités ont décidé de faire de Thanh Chiêm une nouvelle destination touristique.