22/04/2020 12:18
Le journal japonais Asahi a publié le 21 avril un article faisant l'éloge des mesures drastiques de quarantaine prises par le Vietnam dans sa lutte contre le COVID-19.
>>La presse allemande salue la politique économique du Vietnam face au COVID-19
>>Le monde impressionné par la lutte contre le COVID-19 du Vietnam

Désinfection d'un hôpital dans la province de Ninh Binh (Nord).
Photo : Hai Yên/VNA/CVN

Selon l'article du journal japonais Asahi, le Vietnam a maîtrisé le nombre d'infections bien qu'il partage une frontière de 1.400 km avec la Chine où l'épidémie a éclaté. Il comptait seulement 268 cas et aucun décès le 21 avril au matin.

La mise en quarantaine des personnes ayant été en contact avec un patient, ou qui viennent d'une zone à haut risque est certainement une stratégie clé, d'autant plus sur les personnes montrant les premiers symptômes, a indiqué le journal.

Selon l'article, le Vietnam a mis en place la distanciation sociale début avril. Tous les magasins et services ont été fermés, à l'exception des services essentiels tels que  supermarchés et hôpitaux.

La distanciation sociale devait initialement durer jusqu'au 15 avril, puis a été prolongée jusqu'au 22 avril dans de nombreuses localités, dont Hanoï et Hô Chi Minh-Ville.

Début mars, lorsque les arrivées au Vietnam en provenance de l'Europe ont bondi, le gouvernement vietnamien a ordonné la mise en quarantaine de tous ceux qui entraient et de ceux qui avaient eu des contacts avec des patients  dans des installations et universités gérées par des militaires. Un immeuble voire un village ont même été verrouillés lorsque des personnes infectées ont été découvertes, a écrit le journal.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
GREAT, un programme australien en faveur des femmes minoritaires

Les touristes vietnamiens sont les plus optimistes d’Asie-Pacifique Commandé par Booking.com, l’indice de confiance des voyageurs, publié mercredi 22 juin, montre que le Vietnam est devenu le 2e pays le plus confiant dans la région Asie-Pacifique, avec 85% des touristes locaux déclarant avoir l’intention de voyager dans les 12 prochains mois.