26/05/2018 01:54
La qualité de la croissance économique du Vietnam en 2011-2017 s’est améliorée à bien des égards grâce à une forte expansion du Produit intérieur brut (PIB) et à l’augmentation de la productivité du travail et du ratio marginal de la production de capital (ICOR).
>>Publication de la résolution sur la réforme de la politique d’assurance sociale
>>Le Vietnam au 22e Forum économique international de Saint-Pétersbourg
>>Publication de la résolution du CC du PCV sur la réforme salariale
>>La croissance moyenne du PIB prévue à 6,85% entre 2018-2020


Le ministre du Plan et de l’Investissement, Nguyên Chi Dung devant l’Assemblée nationale. Photo : VNA/CVN

Le ministre du Plan et de l’Investissement, Nguyên Chi Dung, a affirmé vendredi 25 mai les résultats positifs lors de la séance de débat de la 5e session de l’Assemblée nationale de la XIVe législature. 

Il a déclaré que l’environnement des affaires et la compétitivité nationale ont également connu beaucoup de progrès durant ces derniers temps. 

Le revenu moyen par habitant a atteint 2.385 dollars, soit environ le double de celui de 2010. 

L’indice de développement humain du Vietnam a également augmenté de manière significative, a-t-il indiqué. 

Il a répondu aux préoccupations des députés sur les problèmes relatifs à l’investissement étranger tels que la pollution environnementale, les prix de transfert, les fraudes commerciales ou le lent transfert de technologie. 

Le ministre Nguyên Chi Dung a souligné que le secteur des investissements directs étrangers est indispensable à l’économie vietnamienne, en particulier à la lumière de l’intégration internationale extensive et intensive. 

L’important, à l’heure actuelle, est d’aider le secteur économique privé national à rejoindre la chaîne de valeur mondiale et à créer un lien fort avec le secteur des investissements directs étrangers, a-t-il déclaré. 

Le gouvernement avancera de nouvelles orientations pour attirer les investissements étrangers dans le futur, en mettant l’accent sur des projets de haute technologie utilisant moins de terres et de ressources naturelles, a-t-il ajouté. 

La priorité, selon lui, sera accordée aux investisseurs qui sont en mesure de transférer la technologie et d’adhérer à la connectivité avec les entreprises nationales, selon le ministre. 

Le ministre Nguyên Chi Dung a également souligné la productivité du travail comme l’un des facteurs clés pour améliorer la qualité de la croissance et pousser les réformes des modèles de croissance. 

Il a mentionné l’optimisation des opportunités de la 4e révolution industrielle comme l’une des mesures les plus efficaces pour accroître la productivité du travail et aider les pays en développement comme le Vietnam à accélérer la croissance et à réduire les écarts de développement avec les pays développés. 

La productivité du travail au Vietnam suivait une tendance à la hausse durant ces dernières années, augmentant de près de 6% en 2017 et de 4,7% en moyenne sur la période 2011-2017. 

"C’est un bon signe, mais nous ne pouvons pas être satisfaits", a-t-il dit, ajoutant que la productivité du travail de Veitnam demeure à un niveau bas au niveau bas dans la région. 

Il a fait savoir que le gouvernement a chargé le ministère du Plan et de l’Investissement et d’autres organismes concernés de concevoir des mesures pour renouveler le modèle de croissance, élever la qualité de la croissance, la productivité du travail et la compétitivité de l’économie dans le contexte de la 4e révolution industrielle.

VNA/CVN 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Quang Ngai veut faire de Ly Son un géoparc mondial La province centrale de Quang Ngai s’engage dans l’élaboration d’un dossier pour que son géoparc de Ly Son devienne un géoparc mondial.