28/10/2017 16:03
Une conférence portant sur la publication, l’impression et l’édition en 2017 a été organisée le 26 octobre à Hô Chi Minh-Ville par la Commission de propagande et d’éducation du Comité municipal du Parti de Hô Chi Minh-Ville et le Service municipal de l’information et de la communication.

>>Semaine du livre à Hô Chi Minh-Ville
>>Un large réseau national de librairies
>>La rue des librairies Dinh Lê et la lecture papier chez les jeunes
 

Le secteur de l’édition à Hô Chi Minh-Ville se porte bien.

Selon Nguyên Minh Nhut, directeur de la Maison d’édition Tre : «Hô Chi Minh-Ville étudie une stratégie de publication de livres pour les cinq à dix ans à venir en visant efficacement l’objectif d’une ville civilisée, moderne et intelligente. Aujourd’hui, le problème est que les maisons d’édition du pays achètent uniquement des droits d’auteur à leurs homologues étrangères et publient les mêmes œuvres».

Si les maisons d’édition vietnamiennes ne sont pas bien préparées, elles seront ainsi en concurrence directe avec leurs homologues étrangères. Il leur est donc important de mettre en place des stratégies avec des objectifs et des orientations spécifiques. En particulier, il est nécessaire d’étudier attentivement le contenu des livres de littérature de jeunesse, en mettant l’accent sur les facteurs culturels vietnamiens pour qu’ils grandissent avec les valeurs, la culture et l’histoire du Vietnam plutôt que de grandir avec les œuvres venant de l’étranger.

Minh Thuân, directeur général de la compagnie Fahasa, a déclaré que le marché du livre était fortement influencé par les technologies numériques. Les livres électroniques et les livres papier sont au coude à coude.

Partageant son avis sur les droits d’auteur, M. Thuân a ajouté que certaines provinces et villes du pays violaient encore des droits d’auteur. «Par conséquent, lors de la détection des violations, les unités de publication et de distribution de la ville ont besoin d’une meilleure coopération avec le Service de l’information et de la communication de Hô Chi Minh-Ville et avec ceux des autres localités pour intervenir et sanctionner de manière efficace», a-t-il estimé.

Lors des échanges, Vo Van Long, directeur adjoint du Service municipal de l’information et de la communication, a approuvé les opinions des représentants des maisons d’édition et de publication. Il a également reconnu que ledit Service était redevable à l’industrie de l’édition, de la publication dans la ville sur la planification et la stratégie du livre. Alors, en 2018, le Service étudiera attentivement l’orientation du contenu des livres afin d’informer largement les lecteurs.

Selon le Service de l’information et de la communication de Hô Chi Minh-Ville, depuis le début de l’année, les maisons d’édition ont rempli leurs tâches politiques et publié des livres qualifiés «de bonne qualité». On note de nombreuses publications de recherche historiques et culturelles. Trois maisons d’éditions de la ville (Tre, Van hoá - Nghê Thuât, Tông hop) ont publié 2.233 titres (soit 5,9 millions de livres). Quatre maisons d’édition universitaires ont également publié plus de 1.000 titres, accomplissant les tâches politiques et contribuant à enrichir la culture de la lecture dans la ville.


Texte et photo : Minh Thu/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante

Découvrir la nuit de Hanoï en bus à impériale à toit ouvert La Compagnie générale des transports de Hanoï (Transerco) lancera un bus de nuit à impériale à toit ouvert de 19h30 à 20h30 à partir du 1er août pour attirer plus de passagers.