16/03/2019 19:05
Une cérémonie en mémoire de 504 civils locaux massacrés par les troupes américaines il y a 51 ans a eu lieu le 16 mars au vestige de Son My, commune de Tinh Khê, ville de Quang Nam de la province éponyme du Centre.

>>Commémoration du massacre de My Lai aux États-Unis
>>Cérémonie en mémoire des 50 ans du massacre de My Lai
>>Quang Ngai : bientôt un Parc commémoratif des victimes du massacre de My Lai

 

Le site historique de Son My dans la province centrale de Quang Ngai.
Photo: VNA/CVN


Le massacre de My Lai a été perpétré le 16 mars 1968 dans le hameau de My Lai, village de Son My, commune de Tinh Khê, district de Son Tinh (aujourd'hui la ville de Quang Ngai), où des soldats américains ont tué 504 civils, principalement des personnes âgées, des femmes et des enfants.

Ce massacre sanglant a choqué le monde et laissé une souffrance inoubliable pour le peuple vietnamien et les personnes de bons sens de par le monde.

Lors de la cérémonie 
en mémoire des morts de ce massacre organisée le 16 mars, le directeur du Service provincial de la culture, des sports et du tourisme, Nguyên Minh Tri, a déclaré qu'après 51 ans, Son My s'était fortement rétabli et que la vie matérielle comme spirituelle des résidents locaux s'améliorait de plus en plus.

Le lieu du massacre est devenu un site historique, attirant nombre de visiteurs nationaux et internationaux qui y viennent pour apprendre davantage sur les meurtres dans le passé et promouvoir la coopération au développement et appeler la paix dans le monde entier, a-t-il souligné.

À la cérémonie de commémoration, les participants ont observé une minute de silence et ont offert des fleurs et de l'encens en mémoire des victimes.

VNA/CVN 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Le delta du Mékong laboure le sillon de l’agrotourisme Depuis quelques années, de nouvelles formes de tourisme qui mettent un accent particulier sur le vécu authentique de la nature et de la culture s’implantent à leur rythme dans le delta du Mékong, grenier de riz du Vietnam. Les offres se sont multipliées autour du thème de l’agriculture mais cette dynamique est loin d’atteindre sa maturité.