27/10/2021 19:00
Le ministère tchèque de l’Environnement, en collaboration avec le Centre éducatif tchéco-vietnamien, a organisé mercredi 26 octobre à Prague un séminaire sur la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES).
>>Renforcer la coopération internationale pour conserver les espèces sauvages menacées
>>Vietnam et Royaume-Uni unis contre le commerce illégal de la faune
>>La biodiversité du Vietnam en péril

Des médicements passés au crible par la douane tchèque lors du séminaire à Prague. Photo : VNA/CVN

L’un des points notés par le représentant du service des douanes tchèques concerne les détails des réglementations applicables aux marchandises importées du Vietnam en République tchèque et en Union européenne.

La partie tchèque a annoncé qu’elle contrôlerait strictement toutes sortes de marchandises, cadeaux, denrées alimentaires, aliments fonctionnels et médicaments traditionnels à base d’animaux et de plantes rares lors de leur entrée en République tchèque.

Il s’agit également d’un des problèmes auxquels les citoyens vietnamiens doivent prêter attention et disposer des informations spécifiques en effectuant les procédures d’entrée en République tchèque.

On estime que le commerce international des espèces sauvages vaut des milliards de dollars et porte sur des millions de spécimens de plantes et d’animaux.

La CITES est un accord international entre pays qui vise à ce que ce commerce ne nuise pas à la survie des espèces. Elle fonctionne sur la base d’un système de délivrance de permis comportant différents niveaux de contrôle des permis en fonction du risque que représente le commerce international pour les espèces.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2021" couronné de succès

Le Vietnam et le Cambodge coopèrent pour la reprise du tourisme international Le directeur général adjoint de l'Administration nationale du tourisme, Hà Van Siêu, a exprimé sa conviction que l'industrie touristique vietnamienne et cambodgienne surmonterait bientôt les difficultés causées par la pandémie et rétablirait rapidement les activités touristiques nationales et internationales.