06/11/2020 22:56
La Réconciliation des peuples et de la nature (PanNature) a organisé un séminaire vendredi 6 novembre à Hanoï pour discuter de la promotion de la coopération entre les organisations sociales dans la lutte contre la contrebande d’espèces sauvages et de bois dans l’ASEAN.
>>Plusieurs experts soulignent les alternatives aux barrages sur le Mékong

La section de garde-forestière de Dak Lak (hauts plateaux du Centre) protège bien les animaux sauvages.
Photo : VNA/CVN

Tenu par PanNature, une organisation à but non lucratif opérant dans le domaine de la protection de la faune au Vietnam, l’événement s’inscrit dans le cadre du Forum des peuples de l’ASEAN 2020.

S’adressant à la cérémonie d’ouverture, le directeur de PanNature, Trinh Lê Nguyên, a déclaré que la biodiversité régionale était sérieusement menacée en raison d’une exploitation excessive, de la chasse et du trafic illégaux.

L’événement devra proposer des initiatives visant à renforcer la coopération entre les parties prenantes des organisations sociales pour faire face aux menaces de la criminalité liée au commerce des espèces sauvages dans l’ASEAN.

Le Dr Tô Xuân Phuc, de l’organisation Forest Trends, a déclaré que la Déclaration de Chiang Mai des ministres de l’ASEAN responsables de la CITES et de l’application de la loi sur le commerce illégal d’espèces sauvages en mars 2019 a également réaffirmé ce crime lié à la faune est une menace, et qu’une coopération et une action fortes dans la région sont nécessaires.

Il a déclaré que pour faire face à l’exploitation et au commerce illicites du bois, les États membres de l’ASEAN doivent encourager les discussions bilatérales pour partager les données et les approches des questions transfrontalières prises par les organisations sociales.

Dwi Adhiasto, un spécialiste de la lutte contre le commerce illégal d’espèces sauvages en Indonésie, a déclaré que beaucoup utilisaient les médias sociaux pour vendre des produits issus de la faune en raison de bénéfices élevés et de faibles risques depuis 2019.

Il a proposé que dans un proche avenir, de nombreux pays s’efforcent de créer un réseau d’informations sur le commerce illégal d’espèces sauvages de l’ASEAN, d’améliorer la capacité des organisations sociales et des parties prenantes en termes d’approches, de cybersécurité, de connectivité internationale et de coopération intercontinentale.

Les participants à l’événement ont souligné la nécessité de forger une coordination plus forte non seulement entre les gouvernements de l’ASEAN, les organisations sociales mais aussi d’autres organisations spécialisées dans la préservation de la faune et la prévention des crimes liés à la faune via différentes activités.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Conférence nationale du tourisme à Quang Nam La conférence nationale du tourisme 2020, placée sous le thème "Coopération, action et développement", a eu lieu le 28 novembre dans la province de Quang Nam (Centre).