05/08/2020 22:22
Le vice-ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Lê Quôc Doanh, a travaillé le 5 août avec le conseiller commercial de l'ambassade de Chine au Vietnam, Hu Suojin, pour résoudre les difficultés dans l’import-export de produits agricoles, notamment dans la commercialisation de longane vietnamien sur le marché chinois.
>>Ouverture de la Fête des longanes de Hung Yên 2020
>>Son La exporte 30 tonnes de longanes vers la Chine

À là Fête des longanes de la province de Hung Yên.
Photo : VNA/CVN

En raison de l'épidémie de COVID-19, l’import-export de produits agricoles, forestiers et de la pêche entre le Vietnam et la Chine a diminué. En outre, le processus d'ouverture du marché pour certains produits et des échanges avec des experts chinois rencontrent des difficultés.

Le vice-ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Lê Quôc Doanh a estimé que grâce au soutien de l'ambassade, à la participation opportune des secteurs fonctionnels des deux pays, la consommation récente de litchis vietnamiens était satisfaisante. Le Vietnam souhaite promouvoir les exportations du longane vers la Chine comme les litchis.

Le conseiller commercial de l'ambassade de Chine au Vietnam, Hu Suojin a souligné que la Chine était un marché traditionnel important du Vietnam. Le Vietnam est également le plus grand partenaire commercial de la Chine au sein de l'ASEAN. Le Vietnam exporte de nombreux fruits vers la Chine. Les autorités des deux parties lèvent des difficultés et crée des conditions favorables au dédouanement, en particulier pour les fruits vietnamiens exportés vers la Chine.

Récemment, la Chine a consommé plus de 60.000 tonnes de litchis de Bac Giang. À propos du longane, il a annoncé avoir travaillé avec le Service de l'industrie et du commerce de Hung Yên et le  Département de la promotion du commerce (ministère de l'Industrie et du Commerce) pour stimuler les exportations de ce fruit.

Selon Hu Suojin, l'ambassade continuera de prêter attention et de surveiller les exportations de longane vers la Chine. L'ambassade a contacté des entreprises souhaitant importer du longane du Vietnam.

Présent à la séance de travail, le vice-président du Comité populaire de la province de Hung Yên, Bui Thê Cu, a annoncé les difficultés rencontrées par sa localité dans l’écoulement du longane en raison de l’épidémie de COVID-19. Il a annoncé que le processus de transformation du longane opère, cependant les entreprises chinoises peuvent en importer à la frontière et le transformer chez elles.
VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.