13/05/2019 23:28
Le Vietnam dispose d’un grand potentiel pour l’exportation de plantes et d’animaux d’agrément grâce à ses conditions naturelles diversifiées et favorables, a déclaré le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Nguyên Xuân Cuong.
>>La valeur de production agricole augmente de 6,5% au mois de janvier
>>Hô Chi Minh-Ville a de forts potentiels d’exportations d’orchidées
>>À la découverte d’un jardin de kumquats au village de Tu Liên

Dans un jardin de kumquat à Hanoï. Photo: Hoàng Phuong/CVN

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Nguyên Xuân Cuong a déclaré jeudi 9 mai que la demande en plantes et animaux d’agrément augmentait parallèlement à l’amélioration des conditions de vie, favorisant ainsi le développement d’une filière agricole importante.

Le ministère de l’Agriculture et du Développement rural élaborera des projets pour promouvoir cette filière dans les temps à venir, a-t-il déclaré lors d’une cérémonie de signature d’un programme de coopération entre le ministère et l’Association des plantes et animaux d’agrément du Vietnam (VIOCAS).

Selon Nguyên Huu Van, président de la VIOCAS, le pays compte environ 34.400 hectares consacrés à la culture de plantes ornementales. Cette filière est en forte croissance, avec des centaines de villages spécialisés dans la production et le commerce de fleurs, de bonsaïs, d’oiseaux et de poissons d’agrément.

Certains produits ont été exportés, tels que des fleurs, avec un milliard de branches de fleurs fraîches expédiées à l’étranger chaque année, a-t-il fait savoir.

Hanoï, Hô Chi Minh-Ville et la province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre), sont devenues des pôles de production majeurs de plantes et d’animaux d’agrément.

Selon le Département de l’agriculture et du développement rural, au cours des neuf premiers mois de 2018, les entreprises de Hô Chi Minh-Ville ont produit 137 millions de poissons d’aquarium, en hausse de 19,1% en glissement annuel. Entre-temps, la ville a exporté près de 15,2 millions de poissons d’ornement (+14% sur un an) pour une valeur de 17,3 millions de dollars (+14,4%).

Actuellement, les poissons d’agrément de Hô Chi Minh-Ville sont exportés vers 43 pays et territoires, l’Europe étant le plus grand débouché avec 54% du total, devant l’Asie (30%) et l’Amérique (12%).

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Les maisons d'hôtes à Sa Pa attirent de plus en plus de visiteurs Afin de décharger le trop-plein de visiteurs du bourg de Sa Pa et d’améliorer les moyens de subsistance de la population locale, la province de Lào Cai (Nord) se concentre sur le développement de l’agritourisme.