25/02/2019 08:31
Première Saoudienne à accéder au poste d'ambassadrice, la princesse Rima bint Bandar est une militante des droits humains en première ligne des efforts menés par Ryad pour embellir l'image du royaume à l'étranger, sans n'avoir jamais travaillé comme diplomate.
>>Le roi d'Arabie saoudite en route vers l'Égypte pour le Sommet UE - Ligue arabe
>>Remaniement surprise en Arabie saoudite: nouveau chef de la diplomatie

La princesse saoudienne Rima bint Bandar lors du Forum international sur l'investissement, à Ryad le 24 octobre 2018. Photo: AFP/VNA/CVN

La princesse de 43 ans a été nommée samedi 23 février ambassadrice aux États-Unis.

Membre de la famille royale saoudienne, la princesse Rima est considérée comme une avocate des droits des femmes.

Mère de deux enfants et divorcée, elle s'est ainsi mobilisée pour la sensibilisation sur le cancer du sein et a fait campagne pour promouvoir l'éducation sportive des filles lorsqu'elle travaillait à l'Autorité générale du sport, malgré l'opposition de certains conservateurs.

Elle a aussi été directrice générale de la boutique de luxe Harvey Nichols à Ryad, selon des médias étatiques saoudiens.

La quadragénaire, l'une des rares princesses impliquées dans la vie publique saoudienne, n'a pas d'expérience dans la diplomatie. Elle est la fille du prince Bandar ben Sultan, qui fut ambassadeur aux États-Unis de 1983 à 2005.

Presque entièrement élevée aux États-Unis, elle a obtenu en 1999 une licence d'arts à l'université George Washington, dans la capitale américaine.

La princesse Rima, qui parle couramment anglais et arabe, suit de près la vie politique des États-Unis, a indiqué à l'AFP un responsable saoudien la connaissant.

La princesse Rima a vigoureusement défendu le prince héritier à l'étranger, présentant ses réformes sociétales, comme la fin de l'interdiction pour les Saoudiennes de conduire, comme une "évolution, pas une occidentalisation" de la société saoudienne.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam

À la recherche d'une stratégie pour optimiser les potentiels touristiques Une stratégie visant à développer un tourisme adapté au changement climatique dans le delta du Mékong est en cours d'élaboration, dans le but d'exploiter pleinement le potentiel local.