08/06/2019 21:58
La presse internationale a mis en avant la nouvelle élection du Vietnam au Conseil de sécurité des Nations unies pour la période 2020-2021 avec un nombre record de 192 voix sur 193 pays et territoires membres des Nations Unies.

>>L’approbation quasi unanime montre la position particulière du Vietnam
>>Les pays félicitent le Vietnam pour son élection au Conseil de sécurité de l’ONU
>>Opportunité de contribuer sur les fronts diplomatique et commercial international

Photo de famille des chefs des délégations de cinq pays élus membres non permanent du Conseil de sécurité pour le mandat 2020-2021.

Photo: Xinhua/VNA/CVN

Il s’agit de la deuxième fois que le Vietnam reçoit le soutien des pays et territoires membres de l’Assemblée générale des Nations Unies pour assumer ce poste, ce qui l’aide à valoriser les succès de son mandat 2008-2009 et continuer à apporter des contributions positives, substantielles et responsables à l’ONU, et en particulier au Conseil de sécurité, pour le mandat 2020-2021.

Dans son article intitulé "Le Vietnam élu nouveau membre du Conseil de sécurité des Nations unies" (Vietnam elected as new U.N. Security Council member), le journal japonais Mainichi a estimé que le Vietnam avait laissé son empreinte en tant que pays hôte du deuxième sommet entre le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

Le Vietnam a également souligné l'importance du multilatéralisme, de la promotion du développement durable, de la lutte contre le changement climatique et de la promotion des droits de l'homme, a écrit le journal.

Le plus grand nombre de voix
pour l
e Vietnam 

Devenu membre de l’ONU en 1977, le Vietnam avait été élu membre non permanent du Conseil de sécurité pour la période 2008-2009. Le Vietnam avait envoyé 73 officiers aux deux missions du maintien de la paix de l'ONU, principalement au Soudan du Sud, selon le journal japonais.

Le journal chinois China Daily a également publié un article sur cet événement, lequel a indiqué que le Vietnam était le seul représentant de l’Asie-Pacifique et bénéficiait d'un très grand nombre de voix après un scrutin secret. Parmi les cinq nouveaux membres non permanents, l'Estonie et Saint-Vincent-et-les Grenadines ne sont pas encore membres non permanents du Conseil de sécurité.

Selon l'agence de presse française AFP, le Vietnam, l'Estonie, le Nigéria, la Tunisie et l'île de Saint-Vincent-et-les Grenadines ont été élus membres non permanents au Conseil de sécurité lors du scrutin secret du 7 juin.

Parmi ces cinq nations, le Vietnam a reçu le plus grand nombre de voix avec 192/193 voix. La Tunisie et le Niger ont recueilli chacun 191 voix, tandis que Saint-Vincent-et-les Grenadines a obtenu 185 voix et l’Estonie 132 voix.

En même temps, l'agence de presse américaine Associated Press (AP) a indiqué que le siège de membre non permanent au Conseil de sécurité des Nations unies pourrait donner à un pays une place importante dans les affaires internationales et lui donner une voix plus forte s’agissant des problèmes de paix et de sécurité les plus pressants du monde. 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France conjugue ses efforts avec le Vietnam dans la protection de l’environnement

Lào Cai et Yunnan renforcent leur coopération touristique La coopération en matière de tourisme entre la province de Lào Cai (Nord) et la préfecture autonome Hani et Yi de Honghe, province chinoise du Yunnan, a été discutée lors d’un séminaire tenu le 21 juin dans la province de Lào Cai.