28/02/2019 09:36
Le Global Times de Chine a publié le 27 février un article manifestant son soutien au Sommet entre les États-Unis et la République populaire démocratique de Corée (RPDC) au Vietnam.
>>Sommet États-Unis - RPDC: des journalistes au micro
>>Le président américain parle d’une conférence de presse le 28 février
>>Sommet États-Unis - RPDC: les dirigeants vont signer un accord commun

Le président des États-Unis, Donald Trump (gauche), et le président de la RPDC, Kim Jong Un, le 27 février à Hanoï.
Photo: AFP/VNA/CVN

Selon l’article, le Sommet a débuté dans la soirée du 27 février dans la capitale vietnamienne, Hanoï, attirant ainsi l'attention du monde entier. La conférence s'est déroulée à Hanoï avec une signification symbolique, car le Vietnam, autrefois adversaire, est devenu un partenaire des États-Unis et entretient actuellement les meilleures relations parmi les pays socialistes.

À la veille du Sommet, le président américain Donald Trump avait écrit sur Twitter: "Le Vietnam se développe rapidement, à l’instar d'autres endroits de la planète. La RPDC sera comme cela, et très vite si la dénucléarisation".

Le changement du statut "d'ennemi à celui d'ami" du Vietnam avec les États-Unis est une image très attrayante pour la RPDC. Selon le Global Times, pour que les pays socialistes promeuvent la réforme et l'ouverture, ils doivent renforcer leurs relations avec l'Occident, en particulier avec les États-Unis.

Comme le Vietnam, si la RPDC veut développer son économie, elle devra d’abord améliorer ses relations avec les États-Unis. Les pays voisins de la RPDC tels que la Chine et la République de Corée soutiennent tous Pyongyang dans cette dynamique.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam

Quang Ninh: Câm Pha donne la priorité au secteur touristique Câm Pha, entourée par les deux villes de Ha Long et Vân Dôn dans la province Quang Ninh (Nord), connaît une forte croissance économique. Pour mieux exploiter ses potentiels dans le secteur de "l’industrie sans fumée", la ville a proposé des mesures pour améliorer des qualités des services.