05/03/2018 17:08
La presse bangladaise a souligné la signification importante de la visite d’État du 4 au 6 mars au Bangladesh du président vietnamien Trân Dai Quang sur invitation de son homologue Mohammad Abdul Hamid.
>>La visite du président Trân Dai Quang, un vent nouveau sur les liens commerciaux
>>Le président vietnamien Trân Dai Quang souligne le grand potentiel de coopération
>>Les relations entre le Vietnam et le Bangladesh témoignent de grands progrès

Les présidents vietnamien Trân Dai Quang et bangladais Mohammad Abdul Hamid, et leurs épouses lors de la cérémonie de bienvenue à Dacca, le 4 mars. Photo : Nhan Sang/VNA/CVN

La visite du président Trân Dai Quang vise à renforcer le commerce et l’investissement, et en même temps, à créer des conditions favorables aux entreprises des deux pays, a fait savoir The Daily Star.

Citant un officiel du ministère bangladais des Affaires étrangères, le quotidien a souligné que les deux pays s’orientaient vers l’objectif d’un milliard de dollars d’échanges commerciaux.

Une centaine de représentants des entreprises de premier rang vietnamien accompagnent le président Trân Dai Quang lors de sa visite et rencontreront des partenaires bangladais pour rechercher des potentiels en matière de commerce et d’investissement au Bangladesh.

Selon le journal, le Bangladesh et le Vietnam sont en train de promouvoir leur coopération économique. Le commerce bilatéral a atteint 609 millions de dollars en 2016, contre 93 millions de dollars en 2009.

Le Bangladesh exporte des produits pharmaceutiques, des matières premières pour l’industrie du textile et de l’habillement et des machines vers le Vietnam d’où il importe pour l’essentiel de l’acier et du fer, des fibres, des produits textiles et vêtements, des plastiques, du caoutchouc et des produits électriques

The Daily Star a rappelé que le Bangladesh et le Vietnam ont établi leurs relations diplomatiques bilatérales le 11 février 1973. Au cours des 45 dernières années, les relations d’amitié et de coopération entre les deux pays se sont renforcées dans plusieurs domaines, notamment l’économie et le commerce.

Le président Mohammad Abdul Hamid s’est rendu au Vietnam en août 2015 et la présidente du Parlement du Bangladesh, Shirin Sharmin Chaudhury, en juillet 1977.

Le quotidien a publié un article sur l’interview accordé par le président Trân Dai Quang à la veille de sa visite d’État de trois jours au Bangladesh, titré Le Vietnam tient à renforcer ses liens avec le Bangladesh.

Le commerce bilatéral atteint 
plus de 900 millions de dollars


Les produits du textile et de l'habillement constituent une exportation majeure vietnamienne au Bangladesh. Photo : Trân Viêt/VNA/CVN

Le Vietnam et le Bangladesh jouissent d’une excellente amitié traditionnelle sur la base de similitudes historiques et de valeurs partagées d’indépendance, de paix, de coopération et de développement, a déclaré le dirigeant vietnamien.

Les dirigeants et les peuples des deux pays ont toujours chéri et préservé cette précieuse tradition pour renforcer leur coopération et faire progresser leurs relations bilatérales.

Le président Trân Dai Quang a indiqué à The Daily Star que la coopération dans les domaines de l’économie, du commerce, de la défense, de la sécurité, de l’agriculture, de l’éducation et de la formation avait donné des résultats encourageants.

En particulier, le commerce bilatéral en 2017 a connu une croissance spectaculaire, atteignant plus de 900 millions de dollars, en hausse de 50% en glissement annuel.

Le Vietnam et le Bangladesh partagent également des positions communes sur diverses questions régionales et internationales, et les deux pays travaillent en étroite collaboration et se soutiennent mutuellement au sein des forums internationaux et des Nations Unies.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Thi.bli, de l’amour de la céramique à l’amour du Vietnam

Un Depuis 15 ans, chaque dimanche matin, les philatélistes de la capitale se donnent rendez-vous dans un petit café de la rue Triêu Viêt Vuong. Rassemblés sur le trottoir, ils boivent du thé et du café tout en échangeant des timbres.