05/08/2019 21:23
La présidente de l’Assemblée nationale vietnamienne Nguyên Thi Kim Ngân a reçu, lundi 5 août à Hanoï, la vice-présidente de la Commission européenne et haute représentante pour les affaires étrangères et la politique de sécurité de l'Union européenne, Federica Mogherini.
>>La possibilité de signer du FPA entre l’UE et le Vietnam
>>Promotion des relations entre le Vietnam et l’Union européenne
>>De nouveaux horizons s’ouvrent aux relations économiques Vietnam - UE

Nguyên Thi Kim Ngân (droite) et Federica Mogherini, le 5 août à Hanoï.
Photo: Van Diêp/VNA/CVN

La présidente de l’Assemblée nationale (AN) vietnamienne, Nguyên Thi Kim Ngân, a salué cette première visite officielle de la vice-présidente de la Commission européenne (CE) et s’est réjouie des nouveaux progrès dans le partenariat et la coopération intégrale Vietnam - Union européenne (UE) ces derniers temps. Les deux parties ont signé l’Accord de libre-échange entre l’UE et le Vietnam (EVFTA), et celui de protection des investissements (EVIPA).

Elles ont déployé des mécanismes de coopération comme le comité mixte Vietnam - UE sur la mise en œuvre de l'accord de partenariat et de coopération Vietnam - UE (PCA), le Dialogue UE - Vietnam sur les droits de l'homme; ratifié et mis en œuvre l’accord de partenariat volontaire sur l’application des réglementations forestières, la gouvernance et les échanges commerciaux (VPA/FLEGT) dès son entrée en vigueur.

Le Vietnam considère l’UE comme un de ses partenaires importants de premier rang, notamment dans l’économie, le commerce et l’investissement, a affirmé la présidente de l’AN vietnamienne.

De son côté, la vice-présidente de la CE,  haute représentante pour les affaires étrangères et la politique de sécurité de l'UE, Federica Mogherini, a affirmé continuer à soutenir le Vietnam notamment en 2020 où le pays assumera la présidence de l’ASEAN, le poste de membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU mandat 2020-2021 et la présidence de l'Assemblée interparlementaire de l'ASEAN (AIPA).

Lors de cette réception, la cheffe de l’organe législatif vietnamien et la vice-présidente de la CE ont hautement apprécié la signature, l’approbation de nombreux textes juridiques ces derniers temps par les deux parties, les visites régulières de leurs dirigeants, qui témoignent de la priorité de chacun  en termes  de politiques extérieures et qui ouvriront de nouvelles perspectives dans les relations bilatérales.

Perspectives des relations bilalétales

Satisfaite quant aux perspectives des relations Vietnam - UE dans les temps à venir, Nguyên Thi Kim Ngân a souhaité que le Parlement européen et l’UE approuvent rapidement l’EVFTA et l’EVIPA pour concrétiser les engagements des deux parties en termes de libre-échange et d’investissement pour les intérêts stratégiques de chacune.

La dirigeante vietnamienne a aussi informé son interlocutrice que le Vietnam examinerait activement la signature d’un accord-cadre de participation (Framework Participation Agreement - FPA) qui permettra au pays de participer aux opérations de gestion de crise menées par l’UE.

Concernant la Mer Orientale, la présidente de l’Assemblée nationale vietnamienne a réitéré les principes et la position de Hanoï qui consistent à résoudre les différends par la voie pacifique et sur la base du droit international, dont la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM), à appliquer rigoureusement la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC), et à travailler avec les autres pays membres de l’ASEAN afin d’accélérer l’élaboration d’un Code de conduite (COC) pour cette zone maritime.

Nguyên Thi Kim Ngân a également insisté sur la nécessité de maîtriser les différends en mer, d’éviter tout acte susceptible de compliquer la situation ou d’aggraver les litiges, de maintenir la paix et la stabilité en Mer Orientale.

Sur cette question, la vice-présidente de la CE,  haute représentante pour les affaires étrangères et la politique de sécurité de l'UE, Federica Mogherini a souligné l’importance du respect du droit international, notamment la CNUDM de 1982 pour les droits de libre navigation et libre aviation en mer. Selon cette experte, située sur la ligne de navigation maritime importante, la Mer Orientale apporte aussi des intérêts économiques et de sécurité à de nombreux pays dont l’UE et ce qui constitue une question globale attirant l’intérêt de la communauté internationale.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découverte d’un village de broderie centenaire à Nam Dinh

Dông Thap: un séjour rustique chez Phong le Vent Si vous avez besoin d’une ambiance rustique et tranquille en pleine nature, entourée de fleurs multicolores, la maison en bambou Phong le Vent à Sa Déc répond parfaitement à vos attentes.