26/01/2020 14:06
La présidente de l’Assemblée nationale, Nguyên Thi Kim Ngân, a souligné le rôle de l’organe représentatif le plus élevé du peuple dans la réforme institutionnelle, en réponse aux demandes de la rénovation et de l’intégration dans la nouvelle période de développement.
>>De hauts responsables effectuent des visites du Têt dans les localités
>>Le PM approuve la stratégie de développement touristique d'ici 2030

 
La présidente de l’Assemblée nationale, Nguyên Thi Kim Ngân.  
                                                                         Photo : Trong Duc/VNA/CVN


L’Assemblée nationale du Vietnam est l’organe représentatif le plus élevé du peuple, le détenteur suprême de la puissance publique de la République socialiste du Vietnam, a un rôle extrêmement dans la réforme institutionnelle, a-t-elle écrit dans un article publié dans le livre "Prévisions 2020 : Destruction/Reconstruction" récemment publié par l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA).

La présidente de l’Assemblée nationale a énuméré les résultats importants dans ses activités législatives obtenus en cinq ans de mise en œuvre de la Constitution de 2013, avant de souligner la nécessité de poursuivre la réforme institutionnelle en vue du développement rapide et durable du pays dans le nouveau contexte.

L’Assemblé nationale devrait d’abord continuer à améliorer les institutions de l’Etat pour répondre aux exigences de l’Etat de droit socialiste du peuple, par le peuple et pour le peuple, a-t-elle indiqué.

Il importe ensuite de continuer de perfectionnert les lois sur les droits de l’homme conformément aux dispositions de la Constitution et aux engagements internationaux sur le respect, la garantie et la protection des droits de l’homme et des droits des citoyens.

La percée dans la réforme institutionnelle reste la réforme des institutions économiques pour répondre aux normes généralisées de l’économie de marché moderne et de l’intégration internationale, a-t-elle poursuivi.

Parallèlement à la réforme des institutions économiques, il faudrait promouvoir le perfectionnement de la législation sur les ressources naturelles et l’environnement, a ajouté la présidente de l’Assemblée nationale.

Il faudrait continuer de renouveller les lois dans le domaine de l’éducation, de la formation, de la science et de la technologie conformément au point de vue selon lequel le développement de l’éducation et de la formation, de la science et de la technologie est une politique nationale de premier plan.

La réforme institutionnelle devrait être étroitement liée au développement économique, culturel et social pour assurer le développement synchrone du pays, a encore indiqué la dirigeante vietnamienne.

Selon elle, la réalité du renouveau national au cours des 30 dernières années a affirmé le bien-fondé de la vision et de la pensée stratégique du Parti et de l’Etat vietnamiens dans l’identification des objectifs, des lignes, des orientations majeures et des solutions fondamentales dans la réforme institutionnelle.

L’Assemblée nationale a achevé pour l’essentiel ses tâches législatives, créant une base juridique et une force motrice importants pour le développement socio-économique national et faisant sortir le pays de l’état de sous-développement et en faire un pays en développement à revenu intermédiaire.  
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
D Free Book et son message de partage des connaissances

Hanoï voit ses revenus du tourisme augmenter malgré le COVID-19 Bien que le tourisme au premier mois de l’année ait connu des fluctuations considérables en raison des effets des intempéries et de l’épidémie de coronavirus, les revenus du secteur à Hanoï demeurent positives.