17/01/2020 11:48
La présidente de l’Assemblée nationale (AN) Nguyên Thi Kim Ngân et une délégation du Comité provincial du Parti, du Conseil populaire, du Comité populaire, du Front de la Patrie… sont allés vendredi 17 janvier fleurir au cimetière de la province de Bên Tre dans le delta du Mékong.
>>La présidente de l’Assemblée nationale travaille avec des autorités de Dak Lak
>>La présidente de l’AN à une conférence sur le travail de l’Audit d’État en 2020

La présidente de l’Assemblée nationale Nguyên Thi Kim Ngân (centre) avec les ​anciennes jeunes femmes volontaires des localités de la région Sud-Ouest et Sud-Est, le 16 janvier à Bên Tre.
Photo : Trong Duc/VNA/CVN

Auparavant, Nguyên Thi Kim Ngân avait assisté à une rencontre de plus de 200 anciennes jeunes femmes volontaires des localités de la région Sud-Ouest et Sud-Est, qui a eu lieu le 16 janvier dans la province de Bên Tre.

C’était un événement visant à marquer le 60e anniversaire du "Soulèvement général" de Bên Tre (17 janvier) et le 100e anniversaire de la naissance de l'héroïne des forces armées populaires Nguyên Thi Dinh (15 mars).

S'exprimant à cette occasion, la vice-secrétaire permanente du comité populaire du Parti de Bên Tre, Trân Ngoc Tam, et la présidente de l'Union des femmes vietnamiennes Nguyên Thi Thu Hà, ont déclaré que Bên Tre était connue en tant que berceau de "l'armée des cheveux longs", une force armée exclusivement féminine pendant la guerre de résistance contre les agresseurs américains, Nguyên Thi Dinh devenant son symbole.

Ces femmes ont grandement contribué à la réunification nationale en 1975. En 1974, Nguyên Thi Dinh a été promue au grade de général de brigade et est devenue la première femme à servir dans l’armée populaire vietnamienne.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
D Free Book et son message de partage des connaissances

Saigontourist lutte contre le coronavirus Dès l’apparition du nouveau coronavirus au Vietnam, fin janvier, le groupe Saigontourist a créé un comité de pilotage de prévention et de lutte contre cette épidémie.