21/06/2017 20:28
Concomitamment avec le bon développement des relations politiques Vietnam - Cambodge sous la devise de "bon voisinage, amitié traditionnelle, coopération intégrale, solide et durable", la présence économique du Vietnam contribue pour une part importante à l’essor économique du royaume.
>>Les 50 ans des liens diplomatiques Vietnam - Cambodge fêtés à Cân Tho
>>Le président de l’Assemblée nationale cambodgienne attendu au Vietnam

Le Cambodge, une destination prisée de nombreux touristes vietnamiens.
Photo : Hoàng Phuong/CVN

Le Vietnam reste un des cinq premiers investisseurs étrangers au Cambodge, avec près de 200 projets d’investissement totalisant 3 milliards de dollars enregistrés, selon les chiffres du Conseil pour le développement du Cambodge (CDC).

Les entreprises vietnamiennes s’engagent notamment dans l’agriculture, la sylviculture, l’hévéaculture (70% des capitaux enregistrés), les finances et la banque (9,4%) et les télécommunications (7,5%), a-t-il précisé.

Grosso modo, elles ont apporté des contributions considérables au développement économique du Cambodge, à la réduction de la pauvreté, au bien-être et à la création d’emplois, s’est félicité le ministre délégué auprès du Premier ministre et secrétaire général du CDC, Sok Chenda Sophea.

Il a également observé que les investissements vietnamiens ne sont pas proportionnels dans les quatres secteurs économiques de pointe du Cambodge, à savoir l’habillement, la chaussure, le tourisme et l’immobilier.

Les échanges commerciaux entre les deux pays ont progressé de 21,2% durant les deux premiers mois de cette année pour atteindre plus de 624 millions de dollars, a fait savoir le Département général des douanes du Vietnam.

Depuis huit années consécutives, le Vietnam reste le plus grand pourvoyeur de touristes au Cambodge, devant la Chine, le Japon et la République de Corée. Environ un million de Vietnamiens y ont voyagé en 2016, soit un cinquième du nombre de touristes étrangers dans le royaume.

Le ministre conseiller d’ambassade vietnamien au Cambodge, Nguyên Bao, a estimé que le commerce vietnamo-cambodgien est favorisé par les bonnes relations d’amitié et de coopération entre les deux pays, les mesures mises en place par le gouvernement royal et la proximité géographique.

Cependant, des difficultés demeurent en termes de politique et d’environnement de l’investissement au Cambodge, a-t-il jugé, proposant de continuer d’inciter les investisseurs vietnamiens dans le royaume par des politiques préférentielles.

Nguyên Bao a estimé que les deux pays devraient parachever les procédures juridiques pour signer rapidement des accords se rapportant au commerce et à l’investissement, renforcer la coopération entre les organismes compétents dans la promotion des investissements et soutenir efficacement les opérations des entreprises vietnamiens au Cambodge.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville