17/06/2021 18:03
La version anglaise de la revue d’études en économie et en affaires commerciales (Journal of Asian Business and Economic Studies - JABES-E) de l’Université d’économie de Hô Chi Minh a été officiellement inclue dans l’index des citations des sources émergentes (ESCI), a annoncé son rédacteur en chef, le Professeur-Docteur Nguyên Trong Hoài.
>>La VNA est "toujours une digne agence de presse de premier rang"
>>Un journal lao salue le soutien du Vietnam au Laos dans sa lutte anti-COVID-19

Revue d’études en économie et en affaires commerciales de l’Université d’économie de Hô Chi Minh.
Photo : TT/CVN
L'ESCI est accessible via le Web de la Science, avec Index des citations scientifiques élargi, Index des citations en sciences sociales, et Index des citations en arts et sciences humaines, a précisé le Pr-Dr Nguyên Trong Hoài.

Il s’agit de la première revue économique du Vietnam à être officiellement inclue dans l’ESCI, a-t-il souligné.

JABES est une revue scientifique dans le domaine de l'économie et des affaires comprenant deux versions : la version vietnamienne (JABES-V) et la version anglaise (JABES-E). JABES-V publie 12 numéros/an, obtient le score le plus élevé du Conseil d'État des professeurs parmi les revues publiées au Vietnam.

JABES-E publie 4 numéros/an sur le système d'édition international Emerald depuis mai 2018. Jusqu'à présent, JABES-E a publié neuf numéros avec 58 articles de recherche de 132 auteurs de 25 pays à travers le monde, dont 70% étrangers.

Actuellement, JABES-E est indexé dans DOAJ, Google Scholar, ASEAN Citation Index (ACI), Cabell's Directories, Proquest.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

L'île de Phu Quôc accueillera-t-elle des visiteurs étrangers à partir d'octobre ? Le secteur touristique consulte actuellement ministères et services concernés à propos du processus et plan pilote pour l'accueil des voyageurs internationaux sur l'île de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), pendant six mois, à partir d'octobre prochain.