23/09/2019 11:14
Le Premier ministre finlandais, Antti Rinne, a déclaré dimanche 22 septembre que ni le gouvernement finlandais ni l'Union européenne (UE) n'ont changé de position sur le Brexit.

>>Brexit : Donald Tusk remercie Finlande et France d'avoir décidé d'une date limite 
>>Conseil de l'UE: la présidence finlandaise place le climat en tête de ses priorités

Le Premier ministre finlandais Antti Rinne le 18 septembre devant l'Élysée, à Paris, lors d'une visite diplomatique. Photo : AFP/VNA/CVN


Le Premier ministre finlandais, Antti Rinne, a rencontré le président français Emmanuel Macron il y a quelques jours à Paris. Lors de la rencontre, les deux dirigeants sont convenus de demander au Royaume-Uni de soumettre à l'UE des propositions écrites sur un accord de Brexit alternatif d'ici la fin du mois de septembre.

La Finlande exerce actuellement la présidence tournante du Conseil de l'UE. Au cours d'un entretien avec l'agence de presse finlandaise STT, M. Rinne a souligné qu'il ne s'agissait pas d'un délai juridiquement contraignant, et que le but de cette demande était simplement d'essayer de faire pression sur le gouvernement britannique.

Le Royaume-Uni doit quitter l'UE fin octobre, sauf accord contraire. Le Premier ministre finlandais a cependant souligné que l'examen juridique des propositions soumises par le Royaume-Uni prendrait un certain temps.

C'est pourquoi "le Premier ministre finlandais et le président français ont formulé le souhait, la condition et la demande de voir le Royaume-Uni soumettre au plus vite ses propositions par écrit", a indiqué M. Rinne. D'ici là, la Finlande et l'UE continueront à préparer le Brexit en se basant sur l'accord négocié avec l'ancien gouvernement britannique, a-t-il ajouté.
 

APS/VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Phnom Penh propose à Bà Ria-Vung Tàu d'ouvrir une ligne de bus touristique Une délégation de la province méridionale de Bà Ria-Vung Tàu conduite par Nguyên Hông Linh, secrétaire du Comité du Parti et président du Conseil populaire provincial, a travaillé lundi matin 21 octobre à Phnom Penh avec Khuong Sreng, gouverneur de la municipalité de Phnom Penh.