01/11/2021 08:52
La porte-parole de la Maison Blanche Jen Psaki a annoncé dimanche 31 octobre avoir été testée positive au COVID-19, quelques jours après avoir décidé de ne pas participer au déplacement européen du président américain Joe Biden car des membres de sa famille avaient contracté le virus.
>>Un rappel de Moderna ou Pfizer marche mieux chez ceux vaccinés avec Johnson & Johnson
>>Les États-Unis avancent vers la vaccination des jeunes enfants

La porte-parole de la Maison Blanche Jen Psaki à Washington DC, le 6 août.
Photo : AFP/VNA/CVN

Jen Psaki assure dans un communiqué qu'après avoir été déclarée négative à plusieurs reprises durant la semaine, un test s'est révélé positif dimanche 31 octobre.

"Bien que je n'ai pas eu de contact proche en personne avec le président ou des hauts responsables de la Maison Blanche depuis mercredi, et ai été testée négative pendant quatre jours après ce dernier contact, je dévoile le test positif d'aujourd'hui par souci de transparence", explique-t-elle.

"Quand j'ai vu le président pour la dernière fois mardi , nous étions assis à l'extérieur à plus d'un mètre de distance et nous portions des masques".

La porte-parole dit n'avoir, grâce au vaccin, que de légers symptômes et précise qu'elle travaille depuis chez elle, ajoutant qu'elle se mettrait en quarantaine pendant dix jours avant de subir un nouveau test et de revenir éventuellement à la Maison Blanche.

Joe Biden, 78 ans, était à Rome dimanche 31 octobre pour le sommet du G20 et sera à Glasgow lundi 1er novembre pour le sommet sur le climat de la COP26. Il a reçu une piqûre de rappel du vaccin anti-COVID en septembre.

Beaucoup d'Américains restent réfractaires à la vaccination et seuls 58% d'entre eux sont entièrement vaccinés, alors que les États-Unis ont enregistré plus de 745.000 morts de la pandémie.

Les autorités sanitaires américaines ont approuvé les piqûres de rappel pour les vaccins Moderna, Pfizer et Johnson & Johnson.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les œuvres en galets uniques d’une jeune Hanoïenne

Le Vietnam et le Cambodge coopèrent pour la reprise du tourisme international Le directeur général adjoint de l'Administration nationale du tourisme, Hà Van Siêu, a exprimé sa conviction que l'industrie touristique vietnamienne et cambodgienne surmonterait bientôt les difficultés causées par la pandémie et rétablirait rapidement les activités touristiques nationales et internationales.