16/05/2019 11:27
Le porte-parole de la police indonésienne, Dedi Prasetyo, a rapporté mercredi 15 mai que neuf suspects de terrorisme avaient été arrêtés dans les provinces de Java central et de Java Est, et que certains d'entre eux pourraient avoir été impliqués dans des activités de l'État islamique en Syrie.
>>Indonésie: l'attentat contre la police de Surabaya commis par deux kamikazes à moto
>>Des militants pro-EI arrêtés par la police en Indonésie

Des policiers indonésiens en opération à Djakarta, le 14 janvier. 
Photo: AFP/VNA/CVN

Menée sous le nom de code "Frappe préventive", l'opération a été menée mardi 14 mai par l'escouade de brigade antiterrorisme Densus 88, a précisé M. Dedi.

Huit de ces suspects ont été capturés dans les villes de Semarang, Sragen, Sukoharjo, Kudus et Jepara à Java central. Le dernier se trouvait à Madiun à Java Est.

Tous étaient membres du groupe radical indonésien interdit, affilié à l'EI, nommé Jamaah Ansharut Daulah (JAD), selon M. Dedi.

Sept des neuf suspects arrêtés ont été impliqués dans des activités de l'EI en Syrie, en participant à la logistique de ce groupe ou à d'autres missions, selon le porte-parole.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hidden Gem ou le lieu de rencontre des écologistes

Clôture du Festival des minorités vivant dans les provinces frontalières Vietnam - Laos Le festival culturel, sportif et touristique des ethnies minoritaires vivant dans les provinces frontalières vietnamiennes et laotiennes a pris fin dimanche 19 mai dans le district d’A Luoi, province centrale de Thua Thiên-Huê.