26/07/2018 17:58
>>Le Canada débat du contrôle des armes à feu après une fusillade
>>Fusillade à Toronto: deux morts, dont le tireur, et 13 blessés

La police de Toronto a déclaré mercredi 25 juillet n'avoir aucune preuve de l'implication de l'Etat islamique (EI) dans la fusillade à Toronto dimanche soir 22 juillet. L'assaillant présumé, Faisal Hussain, âgé de 29 ans, est un résident de Toronto. Il a ouvert le feu sur des piétons dans le quartier grec de la ville, dimanche soir 22 juillet, faisant deux morts et 13 blessés. L'EI a revendiqué l'attaque via son agence de propagande Amaq, sans qu'aucune preuve n'ait été fournie. "À ce stade de l'enquête, nous n'avons aucune preuve qui permette d'appuyer cette revendication", a indiqué le chef de police Mark Saunders lors d'une conférence de presse. "Nous continuons à explorer toutes les pistes, notamment en interrogeant ceux qui connaissaient Hussain et en analysant son activité sur Internet, ainsi qu'en enquêtant sur ses antécédents de santé mentale", a-t-il ajouté. Dans le même temps, le maire de Toronto, John Tory, a mis en garde contre toute conclusion tirée d'informations circulant sur les réseaux sociaux. "Je voudrais simplement souligner qu'il faut attendre les résultats de l'enquête policière, lundi prochain (30 juillet)", a-t-il indiqué aux journalistes. Le pistolet utilisé par l'assaillant provient des États-Unis, où la police cherche à déterminer son origine, a rapporté mercredi la Canadian Broadcasting Corporation (CBC).
 
Xinhua/VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Du fil de cuivre à l’œuvre d’art

Un portail d’information sur le tourisme intelligent de Phu Yên et Hà Nam La province centrale de Phu Yên a officiellement mis en service son portail d’information sur le tourisme qui est également accessible sur les smartphones utilisant IOS et Android.