16/08/2018 09:00
Sâm Son est l’une des plages les plus belles et les plus fréquentées du Vietnam. Située à 164 km de Hanoï, dans la ville éponyme de la province de Thanh Hoa (Centre), elle s’affirme comme un haut lieu du tourisme balnéaire.
>>Lam Kinh, la capitale royale indigo
>>Sâm Son, grande station balnéaire d’avenir
>>Thanh Hoa : Sâm Son deviendra une ville d’envergure internationale en 2040

La plage de Sâm Son attire de plus en plus de touristes.

Sâm Son, sans doute la station balnéaire la plus populaire de la partie nord du Centre, est trop éloignée de Hanoï pour une excursion d’une seule journée, mais pas pour le week-end. Chaque été, elle voit affluer les citadins malmenés par la chaleur étouffante de la capitale.

Aménagée par les Français en 1906, la ville de Sâm Son est rapidement devenue une station balnéaire prisée. Nombre de villas et résidences secondaires, dont celle du dernier empereur de la dynastie des Nguyên, Bao Dai (1913-1997), y ont été construites avant la première guerre d’Indochine.

En fait, il y a non pas une mais deux plages, séparées par un cap rocheux. Au nord, c’est la plage principale qui, bordée d’hôtels élevés, manque de charme. En revanche, celle du sud est peu construite et attire les pique-niqueurs. Le cap, un parc ouvert au public, se prête aux randonnées où l’on découvre de somptueux panoramas, avec forêts de pins et impressionnants chaos rocheux de granit.

Mais l’on peut aussi - sinon surtout - se rendre sur le littoral de Sâm Son pour consommer ses spécialités de produits de la mer ultra frais: poissons, crabes, crevettes, seiches...  

De nombreuses destinations à visiter

Les touristes peuvent aussi se promener sur la route Hô Xuân Huong qui suit le littoral pour admirer les paysages.

Outre les plages, d’autres lieux suscitent l’intérêt comme Hon Trông Mai (rochers du Coq et de la Poule), le temple Dôc Cuoc, ou encore le mont Cô Tiên (mont de la Fée). Le premier, formé de trois blocs de pierre, existe depuis des millénaires. Le bloc le plus grand, plat, est situé en contrebas, formant un grand piédestal sur lequel trônent les deux autres blocs, l’un pointu évoquant un coq et l’autre plus petit, en face, une poule. Une composition naturelle qui renvoie à une légende locale d’un amour fidèle.

Le temple Dôc Cuoc est situé au sommet du mont Cô Giai qui fait partie de la chaîne de montagnes Truong Lê, à proximité immédiate de la station balnéaire de Sâm Son. Son nom, qui signifie "pied unique", est lié à la légende d’un jeune géant qui se déchira le corps en deux pour combattre en même temps un monstre marin et des ennemis sur terre afin de protéger les habitants de Sâm Son.

La plage de Sâm Son est une destination de choix pour bien des raisons. Alors, n’attendez pas, allez la découvrir, vous ne serez point déçus!
 
Texte et photo: Mai Huong - Thanh Tùng/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.