13/03/2021 15:17
Le ministre des Ressources naturelles et de l’Environnement, Trân Hông Hà, a souligné l’importance de la planification des ressources en eau pour le développement socio-économique.
>>Gestion équitable et durable des rivières
>>Protéger les ressources en eau

La planification des ressources en eau est nécessaire pour le développement socio-économiquePhoto : VNA/CVN 


La planification des ressources en eau revêt une grande signification, a-t-il déclaré le 2 mars lors d’une réunion en ligne à Hanoï, ajoutant qu’elle doit manifester une vision stratégique et fournir une base importante à la planification du développement socio-économique des localités.

Elle doit être compatible avec le Plan directeur national pour la période 2021-2030 avec une vision à l’horizon 2050, assurer la connectivité globale à l’échelle de chaque région, de chaque bassin fluvial, a-t-il poursuivi.

La planification des ressources en eau doit être mise en relation avec divers secteurs utilisateurs de l’eau pour leur développement durable, leur exploitation économe, efficace, intégrée et multi-objectif, a encore indiqué le ministre.

Le ministre des Ressources naturelles et de l'Environnement, Trân Hông Hà.
Photo : VNA/CVN
Lors de la réunion, le vice-ministre des Ressources naturelles et de l’Environnement, Lê Công Thành, a évoqué les questions qui se posent lors de la planification des ressources en eau telles que la relation entre la planification des ressources en eau et d’autres planifications, la planification en zones pour assurer une gestion intégrée des ressources en eau, et l’adaptation aux impacts du changement climatique et de l’élévation du niveau de la mer.

Le directeur du Département de gestion des ressources en eau dudit ministère, Châu Trân Vinh, a fait savoir que d’ici 2025, 15 plans seront élaborés.

Changement climatique,
une place prépondérante
 

Dans les temps à venir, le Département de gestion des ressources en eau se coordonnera avec les unités et agences compétentes, en particulier avec l’Australian Water Partnership (AWP), pour mener de nombreuses évaluations sur la situation actuelle de l’exploitation et de l’utilisation de l’eau.

La problématique des ressources en eau est centrale dans un contexte où le changement climatique prend une place prépondérante dans notre vie. En effet, les ressources hydriques du pays ont tendance à diminuer en raison de la faible pluviométrie, de l’instrusion saline, et de l’accroissement des pollutions d’origine urbaine, industrielle ou agricole.

D’après le ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement, le Vietnam compte 108 bassins fluviaux et environ 830-840 milliards de mètres cubes de nappes phréatiques. Mais en 2025, ce volume serait respectivement de 96%, en 2070 de 90% et en 2100 de 86%.

En décembre 2019, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a décidé d’approuver la tâche d’élaborer la planification des ressources en eau pour la période 2021-2030 avec une vision à l’horizon 2050, et l’a confiée au ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement. 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

Un hôtel à Phu Yên parmi les meilleurs au monde Le magazine de voyage américain Travel and Leisure a nommé l’hôtel Zannier Bai San Hô, dans la province de Phu Yên, parmi les 73 meilleurs hôtels du monde en 2021. C'était le seul hôtel vietnamien à faire partie de cette liste compilée par les rédacteurs dudit magazine.