29/05/2019 18:05
En 2019, le chef-lieu de Cua Lo, province centrale de Nghê An s’est fixé comme objectif d'accueillir 3,15 millions de visiteurs, soit une augmentation de 12,6% par rapport à 2018, avec les recettes de 3.449 milliards de dôngs, en hausse de 21% par rapport à l’année précédente.
>>Jours fériés: Cua Lo devient une destination attrayante pour les touristes
>>Promotion du tourisme de Cua Lo en R. de Corée, au Japon et en Russie

Des touristes à la plage de Cua Lo, province centrale de Nghê An.
Photo: VNA/CVN

D’après Nguyên Thi Dung, vice-présidente du Comité populaire du chef-lieu de Cua Lo, en 2019, cette localité a achevé et publié sa planification urbaine et celle de la zone de divertissement de Cua Hôi. Il s’agit des prémisses pour attirer des projets d’investissement à Cua Lo. En effet, en 2019, trois grands hôtels de 4 étoiles y ont ouvert.

Durant cette année, ce chef-lieu sera aussi le lieu d’un grand chantier, le projet de zone de divertissement de Cua Hôi et le téléphérique menant à l’île de Ngu, sur une superficie de 35 ha. Des travaux dont l’investissement s’élève à près de 4.000 milliards de dôngs. De plus, le projet de pont Cua Hôi qui enjambe la rivière Lam, est dans la liste des investissements de cette localité avec un fond de près de 1.000 milliards de dôngs.

Pour cette saison touristique, Cua Lo coordonne activement ses services compétents pour créer des circuits touristiques, connecter des itinéraires et mettre en œuvre des solutions pour assurer l'assainissement de l'environnement et les paysages touristiques.

Cua Lo communiquera une hotline afin de traiter strictement les violations dans le tourisme, contrôler les activités du service des véhicules électriques à quatre roues, des taxis, jet-ski...

Cette localité de la province de Nghê An (Sud) coopère avec de nombreuses agences de voyages pour créer des circuits tels que Cua Lo - Temple Hoàng Muoi - Carrefour de Dông Lôc; Cua Lo - village natale du Président Hô Chi Minh - reliques de Truong Bôn; Cua Lo - Parc national de Pù Mat; Cua Lo - Îles de théier de Thanh Chuong...

Les visiteurs sont invités à pratiquer des sports maritimes comme la plongée, le ski nautique, le beach-volley ou le scooter de mer. Les visites de villages de métiers artisanaux comme Nghi Thiêt (fabrication de bateaux), Nghi Xuân (tressage), Nghi Hai (transformation de produits aquatiques), sont également promues.

Secteur économique de pointe 

Le tourisme est le secteur économique de point qui contribue à promouvoir le développement socio-économique de Cua Lo.
Photo: VNA/CVN

Selon Doan Tiên Dung, secrétaire adjoint du comité du parti et président du comité populaire du chef-lieu de Cua Lo, en 2018, cette station balnéaire a accueilli 2,798 millions de touristes, avec les recettes de 2.851 milliards de dôngs. À noter que ce chef-lieu compte environ 300 établissements d’hébergement avec plus de 10.000 chambres qui peuvent accueillir par jour 250.000 touristes.

Selon le Comité populaire du chef-lieu de Cua Lo, depuis 1994, le gouvernement a promulgué le décret N°114 ND/CP pour établir ce chef-lieu. En 2014, Cua Lo a été reconnu centre urbain de tourisme maritime national.

Actuellement, ce chef-lieu est en train de devenir une des destinations préférées sur la carte touristique du Vietnam. Le tourisme est le secteur économique de pointe qui contribue à promouvoir le développement socio-économique de Cua Lo.

Ce territoire bénéficie de toutes les conditions favorables pour développer son tourisme. Situé au bord de la Nationale 1A, il dispose d’infrastructures modernes. Son port a reçu ces derniers temps d’importants investissements. Quant à l’aéroport de Vinh, à environ 10 km de Cua Lo, possède une aérogare d’une capacité de 2,5 millions de passagers par an.
 
Nguyên Tùng/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France conjugue ses efforts avec le Vietnam dans la protection de l’environnement

Lào Cai et Yunnan renforcent leur coopération touristique La coopération en matière de tourisme entre la province de Lào Cai (Nord) et la préfecture autonome Hani et Yi de Honghe, province chinoise du Yunnan, a été discutée lors d’un séminaire tenu le 21 juin dans la province de Lào Cai.