20/10/2020 01:03
Nguyên Ngoc Huong est l’entrepreneuse à l’origine du succès de la marque de poudre de plantes herbacées Quang Thanh. Outre les marchés intérieur et asiatique, son entreprise est devenue la première du Vietnam à conquérir l’Europe.
>>Amputé des deux jambes, il réussit sa start-up
>>Une start-upper et sa marque CôcôSmile
>>Un start-upper et son encens bio vendu dans plus de 40 pays

Nguyên Ngoc Huong sur son champ de centelle à Cu Chi.
Photo : TN/CVN

Après avoir été diplômée de l’Université d’économie de Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Ngoc Huong a travaillé pour plusieurs sociétés en occupant diverses fonctions : ouvrière, vendeuse, employée du service des ressources humaines, assistante de direction...

En 2015, avec un ami, elle a décidé de s’établir à Cu Chi, en banlieue de la mégapole du Sud, pour ouvrir une exploitation agricole et construire un établissement de production de poudre de centelle ("rau má" en vietnamien), connue également sous les noms scientifiques de centella asiatica, hydrocotyle asiatica ou herbe du tigre… Il s’agit d’une espèce de plante herbacée annuelle, utilisée comme plante médicinale dans la médecine traditionnelle. Tonique et dépurative, l’hydrocotyle asiatique est indiquée contre les problèmes de peau et les troubles digestifs.

Nguyên Ngoc Huong donne alors naissance à la marque de poudre de plantes herbacées séchées à froid Quang Thanh et devient au passage co-fondatrice et directrice adjointe de l’entreprise Thiên Nhiên Viêt (Nature du Vietnam). 

Cycle de production fermé

Comme d’autres jeunes entrepreneurs, Ngoc Huong a traversé des échecs et des difficultés, notamment en matière financière, technologique et humaine, pour faire émerger sa jeune entreprise.

"Entre 2015 et 2016, personne ne pensait à consommer de la poudre de +rau má+ pour remplacer les feuilles fraîches. Nous avons dû nous battre beaucoup pour trouver un marché et élaborer notre marque commerciale. J’ai suivi avec persévérance ma voie et finalement, comme vous le voyez, la marque Quang Thanh est reconnue non seulement sur le marché national mais aussi à l’étranger", raconte-t-elle.   

Quang Thanh est notamment spécialisée dans les produits transformés au sein d’un cycle de production fermé "culture - transformation - distribution directe". "Nous poursuivons le procédé de séchage à froid, autrement dit la lyophilisation, qui aide à réduire les plantes en poudre. Cette technique de déshydratation permet de conserver la qualité nutritionnelle et organoleptique des aliments ainsi que les propriétés biologiques des molécules. Chaque type de plante a besoin d’une durée de séchage différente, allant de 24 à 36 heures, avant d’être moulu en farine", informe Ngoc Huong.

L’entreprise s’approvisionne dans une zone maraîchère de plus de 10 ha à Cu Chi, capable de garantir une source stable de matières premières biologiques. "Nous contrôlons strictement la source des matières premières pour garantir la qualité et la sécurité sanitaire de nos produits".

Au bout de cinq ans, Ngoc Huong et ses co-équipiers sont parvenus à établir une position solide dans le marché grâce à leur poudre de centelle. Ils ont en outre réussi à produire 14 autres sortes de poudre à base de plantes herbacées comme diêp cá (houttuynia cordata ou herbe à poivre), pérille (perilla frutescens), céleri, de feuilles de thé vert, de lotus, de moringa...

À la conquête de marchés exigeants

Sur le marché intérieur, la marque Quang Thanh est mise en vente via le réseau de supermarchés Co.opmart et de petits magasins d’alimentation à Hô Chi Minh-Ville. Thiên Nhiên Viêt est devenue l’une des très rares start-ups élues par les consommateurs comme ayant des "Produits vietnamiens de haute qualité" en 2020.

Des poudres de plantes herbacées séchées à froid de marque Quang Thanh.
Photo : QT/CVN

Dans le contexte de pandémie de COVID-19, les achats directs dans les supermarchés sont assez limités. Toutefois, Ngoc Huong est parvenue à s’en sortir en tirant profit de l’e-commerce. "Pour le moment, les ventes via les canaux directs restent limitées. Nous nous penchons sur la livraison à domicile. C’est un avantage dont les jeunes entreprises doivent bien profiter", partage la jeune femme sur la clé du succès de ses affaires en temps de crise sanitaire. 

Concernant le marché extérieur, chaque mois, l’entreprise exporte environ 500 kg de poudre de légumes vers l’Inde et la République de Corée. Fin 2019, après avoir remporté le premier prix du concours "Projet de start-up innovant de la jeunesse rurale", la compagnie Thiên Nhiên Viêt a exporté plus de 10.000 paquets de poudre de plantes herbacées pour plusieurs centaines de millions de dôngs aux Pays-Bas, le premier pays européen à accepter ce genre de produit originaire du Vietnam.

La 2e expédition au royaume des tulipes a été effectuée en juin dernier, avec près de 20.000 paquets de différentes sortes. "La vente des poudres de végétaux tropicaux typiques du Vietnam vers des marchés exigeants comme l’Europe est quelque chose de rare que peu de gens peuvent imaginer. Les Pays-Bas sont le premier pays à importer officiellement de la centelle en poudre", partage Ngoc Huong, visage rayonnant.

La jeune femme d’affaires fait alors de son mieux pour garantir la qualité de ses produits parce qu’elle sait bien que pour être exportés vers l’Europe, ceux-ci doivent répondre à des exigences strictes comme l’origine transparente, la qualité assurée et une capacité de production stable.

En dehors des Pays-Bas, Huong attend les procédures de la part de l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) pour exporter 5.000 paquets aux États-Unis. Le Japon est ensuite dans la ligne de mire de cette start-upper.

"Les partenaires américains et néerlandais sont des distributeurs avec plus de 30 ans d’expérience dans la commercialisation et la distribution de produits alimentaires de haute qualité. Par conséquent, nous nous devons d’avoir une capacité de production adéquate et qualitative pour pouvoir maintenir une relation durable avec eux", indique-t-elle.

Linh Thao - Hông Phúc/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Bac Son, la vallée des contemplations À plus de 160 km de Hanoï, Bac Son est une vallée paisible aux paysages magnifiques. Éloignés du tohu-bohu citadin, les visiteurs pourront s’immerger dans la vie quotidienne locale et se recueillir auprès des Tày et Nùng très hospitaliers.