15/07/2019 23:14
L’épidémie de peste porcine africaine se propage dans la province de Kandal, au Sud du Cambodge, portant ainsi à cinq le nombre des localités cambodgiennes frappées par cette épidémie, selon le ministre cambodgien de l’Agriculture, Veng Sakhon.
>>La Chine signale un nouveau cas de peste porcine africaine 

Ratanakiri était la première province cambodgienne touchée par l’épidémie.
Photo: Reuters/VNACVN

Les plus nouveaux cas de peste porcine africaine (PPA) ont été détectés le 11 juillet dans des fermes dans la commune de Kampong Chamlong,  district de Ksach Kandal, et la commune de Kraing Yov, district de Sa’ang.

Le ministère cambodgien de l’Agriculture a demandé aux organismes concernés de détruire tous les cochons dans la zone épidémique, de surveiller de près les zones influencées dans un rayon de 10 km à partir de la zone épidémique. De même, l’achat et le transport de viande de porc et produits dérivés dans un rayon de 3 km depuis les zones épidémiques sont interdits.

Au début du mois d’avril dernier, ledit ministère a déterminé que Ratanakiri était la première province cambodgienne touchée par l’épidémie au Cambodge, avant Tboung Khmum, Svay Rieng, Takeo et Kandal.

La semaine dernière, la PPA a tuée plus de 1.000 porcs et 800 autres ont été euthanasiés pour empêcher la propagation du virus.

La PPA est une maladie hémorragique virale contagieuse des suidés domestiques et sauvages. Elle est causée par un grand virus à ADN de la famille des Asfarviridae, qui infecte également les tiques du genre Ornithodoros.

Elle ne constitue pas une menace pour la santé humaine, mais affecte le bien-être animal, engendre de graves pertes pour la production et l’économie et peut mettre en péril la sécurité alimentaire.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découverte d’un village de broderie centenaire à Nam Dinh

Des conteneurs pour loger les touristes à Quang Ninh Le homestay T&N, dans la province de Quang Ninh, a la particularité d’être constitué de 26 containeurs. Une architecture particulièrement atypique qui attire les amateurs d’expériences singulières.