13/09/2019 06:24
La Permanence du gouvernement ont examiné de grands projets de transport lors de sa réunion à Hanoï le 12 septembre, sous la présidence du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc.
>>La permanence du gouvernement examine les projets BOT
>>Le bond du Vietnam dans les infrastructures de transports

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (centre) prend la parole lors de la réunion de la Permanence du gouvernement à Hanoï, le 12 septembre.
Photo: VNA/CVN

Lors de la réunion, le Premier ministre a souligné la nécessité d'assurer le bon fonctionnement et la sécurité du système de transport, et a exhorté le secteur à accorder davantage d'attention à la gestion des procédures et au traitement des goulots d'étranglement pertinents.

Il est indispensable de bien mettre en œuvre des projets et des programmes, en particulier ceux des autoroutes et des aéroports, a-t-il déclaré.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a demandé au ministère des Communications et des Transports d'identifier la responsabilité des agences dans ces projets et programmes de transport et d'encourager la participation du secteur privé dans certains domaines.

En ce qui concerne l'aéroport international Tân Son Nhât, il a déclaré que le ministère devait faire connaître les projets d'infrastructure pertinents afin de mobiliser les ressources plus efficacement.

Il a demandé au ministère de remédier aux problèmes entravant la mise en œuvre du projet de chemin de fer urbain à Hanoï et de mettre bientôt en service le chemin de fer aérien Cat Linh - Hà Dông.

Le Premier ministre a insisté sur la mise en œuvre de la collecte de redevances sans arrêt aux postes de péage Bâtir-Opérer-Transférer (BOT) à l’échéance du 31 décembre 2019.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Des évolutions sur la carte des voyages en Asie Beaucoup de touristes sud-coréens et chinois abandonnent de plus en plus leurs destinations préférées d'auparavant telles que le Japon et Hong Kong (Chine) pour se tourner vers les pays d'Asie du Sud-Est.