26/03/2020 15:31
La Nouvelle armée du peuple (NPA) aux Philippines a déclaré accepter un cessez-le-feu avec le gouvernement, interrompant un conflit qui dure depuis des décennies.
>>Le président philippin signe une loi accordant des pouvoirs spéciaux pour faire face au COVID-19
>>L'économie philippine pourrait se contracter en 2020 en raison du coronavirus 
>>Le président philippin déclare un cessez-le-feu, la Thaïlande signale de nouveaux cas

Rue déserte dans la ville de Quezón, aux Philippines. Photo : Xinhua/VNA/CVN

La Nouvelle armée du peuple (NPA) aux Philippines a déclaré accepter un cessez-le-feu avec le gouvernement, interrompant un conflit qui dure depuis des décennies. Elle a annoncé qu’elle s'abstiendrait de mener des attaques du 26 mars au 15 avril.

Selon la NPA, cette décision répond à un appel lancé par le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, à tous les groupes armés du monde à suspendre les hostilités et à permettre aux États de se concentrer sur la lutte contre la pandémie de coronavirus (COVID-19).

Selon la NPA, cette décision n’a rien à voir avec la déclaration de cessez-le-feu unilatérale du gouvernement philippin le 18 mars, mais elle pourrait promouvoir les possibilités d’organiser des discussions préliminaires afin de reprendre les négociations de paix stagnantes depuis longtemps.

VNA/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

L'île de Phu Quôc accueillera-t-elle des visiteurs étrangers à partir d'octobre ? Le secteur touristique consulte actuellement ministères et services concernés à propos du processus et plan pilote pour l'accueil des voyageurs internationaux sur l'île de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), pendant six mois, à partir d'octobre prochain.