26/03/2020 15:31
La Nouvelle armée du peuple (NPA) aux Philippines a déclaré accepter un cessez-le-feu avec le gouvernement, interrompant un conflit qui dure depuis des décennies.
>>Le président philippin signe une loi accordant des pouvoirs spéciaux pour faire face au COVID-19
>>L'économie philippine pourrait se contracter en 2020 en raison du coronavirus 
>>Le président philippin déclare un cessez-le-feu, la Thaïlande signale de nouveaux cas

Rue déserte dans la ville de Quezón, aux Philippines. Photo : Xinhua/VNA/CVN

La Nouvelle armée du peuple (NPA) aux Philippines a déclaré accepter un cessez-le-feu avec le gouvernement, interrompant un conflit qui dure depuis des décennies. Elle a annoncé qu’elle s'abstiendrait de mener des attaques du 26 mars au 15 avril.

Selon la NPA, cette décision répond à un appel lancé par le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, à tous les groupes armés du monde à suspendre les hostilités et à permettre aux États de se concentrer sur la lutte contre la pandémie de coronavirus (COVID-19).

Selon la NPA, cette décision n’a rien à voir avec la déclaration de cessez-le-feu unilatérale du gouvernement philippin le 18 mars, mais elle pourrait promouvoir les possibilités d’organiser des discussions préliminaires afin de reprendre les négociations de paix stagnantes depuis longtemps.

VNA/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Le tourisme vietnamien se lance dans l’accueil virtuel "Bonjour, bienvenue à l’hôtel A. Je suis votre réceptionniste virtuelle Aimesoft. En quoi puis-je vous aider ?". Voici le surprenant message que les touristes pourront bientôt entendre dès leur arrivée dans les hôtels munis de la technologie AimeHotel. Une intelligence artificielle présentée pour la première fois au Vietnam.