07/06/2019 22:40
Le Vietnam devra développer des variétés de qualité et améliorer les techniques de culture si le pays souhaite renforcer les exportations du fruit du dragon, ont déclaré des experts lors d'un séminaire organisé à Hô Chi Minh-Ville par le ministère vietnamien de l'Agriculture et du Développement rural et l'ambassade de Nouvelle-Zélande.
>>Promotion du commerce des fruits du dragon de Binh Thuân en Inde
>>Le Vietnam souhaite le soutien néo-zélandais dans l'agriculture

Recolte du fruit du dragon dans la province de Tiên Giang (delta du Mékong).
Photo: AFP/VNA/CVN

Selon Trân Thi Oanh Yên, directrice adjointe de l'Institut de recherche sur l'horticulture du Sud, le Vietnam dispose d'énormes potentiels pour la production de ce fruit. Cependant, des mauvaises variétés et des techniques de plantation affectent  l'efficacité économique du fruit.

Grâce à un projet financé par le gouvernement néo-zélandais pour la période 2013-2020, le Vietnam a développé des variétés du fruit du dragon de haute qualité.

Michael Lay-Yee, de l'Institut néo-zélandais de recherche sur les plantes et l'alimentation, a déclaré que le projet visait à développer durablement l'économie en ramifiant de nouvelles variétés, en appliquant des modèles de production avancés et en améliorant le système de traitement après récolte.

Plusieurs variétés sont en cours d’essais et seront choisies pour la commercialisation, a-t-il déclaré.

Des experts néo-zélandais ont suggéré que le Vietnam investisse dans de nouvelles variétés afin de développer durablement le secteur des fruits dans un contexte de concurrence acharnée sur le marché mondial.

Trân Kim Long, chef adjoint du Département de la coopération internationale du ministère vietnamien de l'Agriculture et du Développement rural, a déclaré que le fruit du dragon figurait parmi les 12 fruits importants au Vietnam.

Ce fruit a été cultivé sur 54.000 hectares dans les provinces de Binh Thuân (Centre), de Long An et de Tiên Giang (delta du Mékong). Il a représenté plus de 36% du total des expéditions de fruits, avec une valeur d'exportation totale de 1,1 milliard de dollars en 2018.

Alors que le Vietnam vise à gagner 3,6 milliards de dollars sur les exportations de fruits d'ici 2020, le pays a élaboré de nombreux programmes et pris des mesures visant à réorganiser la production et à diversifier les grands débouchés.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France conjugue ses efforts avec le Vietnam dans la protection de l’environnement

Lào Cai et Yunnan renforcent leur coopération touristique La coopération en matière de tourisme entre la province de Lào Cai (Nord) et la préfecture autonome Hani et Yi de Honghe, province chinoise du Yunnan, a été discutée lors d’un séminaire tenu le 21 juin dans la province de Lào Cai.