29/06/2021 17:20
L'ambassade de Nouvelle-Zélande à Hanoï, en collaboration avec la Confédération générale du travail du Vietnam, a octroyé un soutien financier immédiat à 420 travailleuses de Bac Giang et Bac Ninh.
>>Rapatriement de citoyens vietnamiens d'Australie, de Nouvelle-Zélande et de Tonga
>>Soutenir les compatriotes vivant en Nouvelle-Zélande, au Cambodge et au Myanmar

Les autorités de Bac Ninh remettent l'aide du gouvernement néo-zélandais à des travailleuses.
Photo : VNA/CVN

Lundi 28 juin, l'ambassadrice de Nouvelle-Zélande au Vietnam, Tredene Dobson, s'est jointe à une cérémonie virtuelle pour remettre officiellement ce paquet financier à des travailleuses vietnamiennes.

Chaque travailleuse recevra un million de dôngs en espèces pour couvrir certains de ses besoins immédiats.

Bac Giang et Bac Ninh sont les deux provinces les plus touchées par la quatrième vague du coronavirus, apparue en avril 2021. Près de 200.000 ouvriers à Bac Giang ont été en arrêt de travail et 694 autres à Bac Ninh ont été infectés par le coronavirus.

Un agent social présente des moyens d'économiser de l'argent et des mesures préventives contre le COVID-19 à un ménage de Thua Thiên-Huê (Centre).
Photo : VNA/CVN

Au cours de ces 12 derniers mois, l'ambassade de la Nouvelle-Zélande a mis en œuvre cinq projets d'assistance relevant du Fonds de l'ambassade, d'un budget total de 3,5 milliards de dôngs, en faveur de femmes à Hanoï, Hai Duong, Bac Giang, Bac Ninh, Thua Thiên-Huê, Dà Nang, Binh Duong et Hô Chi Minh-Ville.

"Grâce au Fonds de l'ambassade néo-zélandais, nous avons pu soutenir environ 3.000 femmes vietnamiennes touchées par le COVID-19 au cours des 12 derniers mois", a déclaré l'ambassadrice Tredene Dobson.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Phu Quôc accueillera ses premiers touristes étrangers munis de pass sanitaire électronique Le Comité populaire de la province de Kiên Giang (Sud) a décidé d’autoriser l’accueil expérimental de touristes étrangers à l’île de Phu Quôc à partir du 20 novembre.