12/08/2021 19:28
La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern a dit jeudi 12 août espérer une réouverture progressive de l'archipel en 2022.
>>Vague épidémique à Sydney : une "urgence nationale", selon les autorités locales
>>La PM néo-zélandaise convoque une réunion urgente des dirigeants de l'APEC sur le COVID-19

La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern lors d'une conférence de presse sur les restrictions liées à l'épidémie de coronavirus, le 5 mars à Wellington.
Photo : AFP/VNA/CVN

Jacinda Ardern a indiqué que ces changements se feront de manière "prudente" afin d'éviter que des variants du coronavirus ne se propagent à travers le pays qui n'a enregistré aucun cas de contamination locale depuis plusieurs mois et où la vie a presque repris son cours normal.

"En se précipitant nous pourrions nous retrouver dans la situation que connaissant de nombreux pays", a-t-elle souligné, citant l'Australie, frappée par un regain épidémique lié au variant Delta, très contagieux.

Mme Ardern a été saluée pour sa gestion efficace de l"épidémie de COVID-19 qui, jusqu'à présent, n'a fait que 26 morts pour une population de cinq millions d'habitants. La campagne de vaccination peine cependant à se déployer, avec à ce jour moins de 20% de la population entièrement vaccinée.

La Première ministre de centre-gauche est confrontée à des demandes d'assouplissement des mesures aux frontières de la part de secteurs tels que la santé, l'hôtellerie et l'agriculture, confrontés à de graves pénuries de main-d'œuvre en raison de l'absence de travailleurs étrangers. Afin d'assouplir la politique aux frontières, Mme Ardern s'est engagée à intensifier la campagne de vaccination afin d'offrir, d'ici la fin de l'année, des vaccins à l'ensemble de la population en âge de l'être.

Dans le cadre des changements proposés, les voyageurs en provenance de l'étranger auront à effectuer des quarantaines à l'hôtel ou à domicile, plus ou moins longues, en fonction de leur statut vaccinal et de leur pays de provenance. "Notre objectif ultime est de parvenir à une entrée sans quarantaine pour tous les voyageurs vaccinés", a déclaré Mme Ardern, sans donner de calendrier. "Les vaccins, les tests aux frontières et peut-être un peu de surveillance des symptômes lorsque vous voyagez finiront par devenir la normale. Et nous nous y habituerons", a-t-elle déclaré.

Les tentatives de la Nouvelle-Zélande d'assouplir les contrôles aux frontières ont jusqu'à présent rencontré un succès mitigé. La "bulle de voyage" avec l'Australie a été suspendue en juin à la suite d'une résurgence des cas dans l'immense île-continent. Les voyages sans quarantaine sont autorisés avec les minuscules îles Cook ainsi qu'avec les travailleurs saisonniers de Tonga, Samoa et Vanuatu.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Hanoï, haut lieu culturel et historique (suite) Dans la stratégie de développement du tourisme du Vietnam, Hanoï joue une position importante. Centre politique, universitaire et culturel national, la capitale regorge de sites historiques et touristiques.