01/10/2019 16:16
Les 1.400 foyers démunis du district de Trà Linh, province septentrionale de Cao Bang, ont bénéficié du projet "Construire une communauté forte et résiliente" financé par le gouvernement néo-zélandais.

>>La Nouvelle-Zélande aide HCM-Ville à développer un écosystème startup
>>La Nouvelle-Zélande soutient le Vietnam dans les exportations du fruit du dragon
 

L'ambassadrice néo-zélandaise au Vietnam, Wendy Matthews (gauche) visite des foyers démunis à Cao Bang. Photo: TN/CVN


Le projet, d’une valeur de 1,7 million de dollars néo-zélandais, a été mis en œuvre de juillet 2014 à juin 2019 par l’organisation non gouvernementale ChildFund Vietnam et le Comité populaire du district de Trà Linh en utilisant des fonds du programme d’aide de la Nouvelle-Zélande et des dons du public néo-zélandais par l’intermédiaire de ChildFund Nouvelle-Zélande.

Il a entraîné des changements significatifs dans le bien-être des minorités ethniques, en particulier des enfants et des femmes : augmentation des revenus, diversification des moyens de subsistance, assurance de la sécurité alimentaire et renforcement de la résilience face aux catastrophes naturelles.

Après cinq ans, le projet a permis d’augmenter les revenus des ménages de 60% ; 36% de foyers ont des motos, 38% ont pu construire de nouvelles latrines, 32% possèdent pour la première fois des machines agricoles, et 83% élèvent du bétail.

Il offre également une meilleure alimentation aux enfants, 95% des ménages prennent trois repas par jour pour leurs enfants et 60% font état d'une meilleure qualité des repas.

Le taux d'enfants souffrant de malnutrition (et donc d'un retard de croissance) dans l'enseignement préscolaire est tombé à 5%, alors qu'il est en moyenne de 30,3% dans les provinces du Nord.

Des cours de formation ont été dispensés à 100 personnes en tant que groupes de base et 50 plans de réduction des risques de catastrophe au niveau des villages ont été élaborés, sur la base desquels trois ponts et huit routes de village ont été construits pour assurer la sécurité des enfants et des villageois.

Parmi les autres interventions couronnées de succès figurent les systèmes d'irrigation, les modèles de l'élevage de bovins et de chèvres, la culture de fruits de la passion, le stockage après récolte du maïs et les programmes d'épargne et de crédit pour les femmes et les jeunes des minorités ethniques.

Lors d’une visite de travail à Cao Bang du 24 au 26 septembre, l’ambassadrice néo-zélandaise au Vietnam, Wendy Matthews, s’est déclarée réjouie des résultats. Le soutien de la Nouvelle-Zélande est très concret, avec une série d'activités efficaces pour améliorer la production agricole, augmenter les revenus des foyers et rehausser la résilience face aux catastrophes, a-t-elle estimé.


NDEL/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Le Vietnam et Taïwan cultivent leurs liens touristiques La 8e conférence sur la coopération touristique entre le Vietnam et Taïwan (Chine) s’est tenue vendredi 18 octobre dans la province méridionale de Bà Ria-Vung Tàu.