20/06/2020 17:52
La nouvelle ruralité réussit bien aux campagnes vietnamiennes. Non contentes de faire peau neuve, celles-ci connaissent un véritable décollage économique. Tout de suite un exemple avec la province de Hà Tinh, au Centre, dont l’agriculture est entrée de plain-pied dans le XXIe siècle.
>>Plus de 4.500 communes répondent aux normes de la Nouvelle ruralité
>>Hà Tinh répondrait aux normes de la Nouvelle ruralité en 2025

Remise du certificat du Premier ministre reconnaissant Can Lôc, l'un des districts de Hà Tinh, comme district néo-rural, fin 2019. Photo : baohatinh/CVN
 
Cap sur Kim Son, tout d’abord, qui est la commune frontalière la plus démunie du district de Huong Son. Qui était, devrait-on dire, car depuis quelques années -  depuis, en fait, qu’elle s’est mise à l’heure de la nouvelle ruralité… -, elle renoue avec la prospérité. Elle abrite désormais de vastes plantations d’acacia, un arbre qui sert notamment à la fabrication de papier. Quant à ses agriculteurs, ils ont opté pour de nouveaux modèles d’élevage et d’exploitation d’arbres fruitiers. C’est par exemple le cas de Hô Van Hai, qui est le propriétaire d’une ferme de sept hectares.

"Le niveau de vie de la population s’est nettement amélioré", constate-t-il. "Grâce aux autorités, plusieurs terrains inexploités ont pu être reconvertis en exploitations d’arbres fruitiers".

Technologies et agriculture font désormais bon ménage, pour le plus grand bonheur des riziculteurs de Duc Tho, un autre district de la province de Hà Tinh, qui compte 1.200 hectares de rizières, répartis en 35 grandes parcelles. Sur les 500 exploitations agricoles que recense la localité, 74 affichent un chiffre d’affaires annuel supérieur à 40.000 USD.

Pour un développement durable

"La nouvelle ruralité a permis de moderniser les infrastructures, d’améliorer l’environnement des affaires et de donner de meilleures conditions de vie à la population", explique Vo Công Hàm, président du Comité populaire du district.

Aux 19 critères proposés par le gouvernement pour la nouvelle ruralité, Hà Tinh en a ajouté un, relatif à l’exemplarité des zones résidentielles rurales et des plantations. Mais à ce jour, sur les 163 communes néo-rurales que compte la province, seules huit cochent cette case. Il n’en demeure pas moins que le revenu annuel par habitant flirte désormais avec les 1.400 USD, pour la plus grande satisfaction de Lê Dinh Son, le secrétaire du comité du Parti de la province.

"Nous nous intéressons bien sûr au développement de l’agriculture, mais aussi au bien-être social", confie-t-il. "Le taux des foyers pauvres s’est d’ailleurs considérablement réduit. Il en est aujourd’hui à la moyenne nationale, de même que le PIB provincial. Mais il reste encore beaucoup à faire…"

Hà Tinh, fer de lance de la nouvelle ruralité ? Pour 2023, la province s’est fixé un objectif clair : que toutes ses communes soient des communes néo-rurales. C’est pour elle l’assurance d’un avenir placé sous le signe du développement durable. 

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Binh Thuân : le festival Kate 2020 prévu pour octobre Le festival Kate 2020 devrait avoir lieu dans la ville de Phan Thiêt (province de Binh Thuân, Centre) du 15 au 16 octobre, a annoncé le Département provincial de la culture, des sports et du tourisme.