29/06/2014 07:07
Le développement des villages de métiers est l’une des mesures phares de la restructuration de l’économie rurale car elle permet de créer de l'emploi et d’augmenter les revenus de la population rurale. Le district de Phu Xuyen, en banlieue de Hanoi, a réussi ce pari.

Surnommée «la terre des cents métiers», Phu Xuyên est le 3e des 20 arrondissements et districts hanoiens, en terme de nombre de villages de métiers. Il en compte en effet 125 ! Pour les autorités locales, l’instauration de la nouvelle campagne passe d’abord par le développement de ces métiers traditionnels.

Truong The Cau, secrétaire du comité du Parti du district a dit : «La restructuration de l'agriculture est l’un des 19 critères de la nouvelle campagne. Elle implique une réorganisation des erssources humaines qui n’est possible que grâce au développement de villages de métiers. Nous devons faire en sorte que tous les villageois aient un métier et que les revenus de la production agricole et des métiers traditionnels augmentent».

L’un des autres critères fondamentaux de la nouvelle campagne est que 90 % de la population ait un emploi. La stratégie de Phu Xuyen consiste à favoriser l’extention des villages de métier, à les ouvrir au tourisme et à aider chaque villageois à trouver un travail. Les autorités locales ont ainsi attribué des terres aux villages d’artisanat pour développer leur production et embaucher davantage.

C’est le cas du village de Phu Tuc spécialisé dans le tressage d’herbes, du village de Chuyen My spécialisé dans la peinture et l’incrustation, du village de tailleurs de Van Tu, du village de broderie de Dai Dong ou encore du village des menuisiers de Tan Dan. En deux années, plus de 90% de la population locale dégageait des revenus grâce à un métier artisanal traditionnel. Dans le village de Phu Tuc réputé pour sa vannerie, plusieurs familles sont devenues milliardaires… enfin, en dôngs, tout de même !

Selon Truong The Cau, le développement des métiers traditionnels dans les villages a permis d’augmenter les revenus, de créer des emplois et d’assurer la stabilité en milieu rural. Nous avons décrété que le 26 octobre serait dorénavant la journée des villages de métier du district.

A côté des avantages économiques, ces villages regorgent de valeurs culturelles étroitement liées à l’espace de vie de la population. Voilà un potentiel touristique considérable, dont Nguyen Cong Kha, propriétaire d’un atelier de confection, est tout à fait conscient : «En honorant les villages de métiers, nous attirons les touristes. Cela vaut pour Phu Xuyen, mais aussi pour l’ensemble du pays».

L’un des objectifs du programme d’instauration de la nouvelle ruralité est de moderniser les infrastructures socioéconomiques, de rationnaliser les types de production, et de lier l’agriculture aux services. Phu Xuyen a donc trouvé sa voie en développant ses villages de métiers.

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Quang Ninh accueille 10 millions de touristes de janvier à septembre Selon le Service provincial du tourisme, au cours des neuf premiers mois de l’année, le nombre de touristes ayant visité Quang Ninh est estimé à plus de 10 millions, dont 3,6 millions de visiteurs étrangers, soit une hausse respective de 25% et de 19% en glissement annuel.