15/06/2017 15:22
La filiale de la Chambre de Commerce et de l'Industrie du Vietnam à Hô Chi Minh-Ville (VCCI HCM) et la Confédération des entreprises norvégiennes (NHO) ont lancé, le 14 juin, un programme de deux ans pour améliorer la qualité de la formation professionnelle dans l’aquaculture.
>>Promouvoir les relations entre le Vietnam et la Norvège
>>Le roi de Norvège salue le développement dynamique du Vietnam

Cérémonie de lancement du programme de coopération entre le Vietnam et la Norvège sur l'amélioration de la formation professionnelle en aquaculture à Hô Chi Minh-Ville. Photo : SGGP/CVN

D'ici 2019, la NHO aidera le VCCI HCM à former 500 travailleurs dans le delta du Mékong et le Centre, concrètement les provinces de Dông Thap (Sud) et Khanh Hoà (Centre).

Vo Tân Thanh, directeur de la VCCI HCM, a déclaré que l’aquaculture est l'un des principaux secteurs économiques du pays. En 2006, la production a été estimée à 6,7 millions de tonnes et les revenus d'exportation ont atteint 7 milliards de dollars.

Ce secteur emploie directement et indirectement environ 9 millions de travailleurs, mais plus de 60% ne sont pas qualifiés, a-t-il dit.

Tore Myhre, directeur chargé des affaires extérieures de NHO, a déclaré que l'investissement dans le développement des compétences, en particulier la formation professionnelle, est important pour améliorer la productivité et la rentabilité des entreprises.

La chargée d'affaires p.i de la Norvège au Vietnam, Kari Eken Wollebaek, a estimé que ce programme créerait une base solide pour aider le secteur aquacole du Vietnam à se développer durablement et à s'intégrer à la chaîne d’approvisionnement global des produits aquatiques.
 
VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Quy Nhon, miracle de la nature J’adore les voyages et souhaiterais découvrir le monde en dehors des manuels et théories que j’ai appris à l’école. Voulant faire de ma vie une véritable aventure, j’ai commencé le récit de mon voyage, durant l’été 2018, à Quy Nhon (province de Binh Dinh, Centre).