14/09/2021 21:43
Selon le Département de l'import-export du ministère de l'Industrie et du Commerce, en dépit des développements compliqués de l'épidémie de COVID-19, le Vietnam affirme toujours sa position de premier fournisseur de noix de cajou en Russie grâce à son approvisionnement stable et sa qualité garantie.
>>La filière de la noix de cajou aligne les succès à l’export
>>Les noix de cajou vietnamiennes dominent le marché turc
>>La filière de la noix de cajou cible 4 milliards d’USD d'exportation en 2021

Transformation de noix de cajou pour l'exportation.
Photo : Thanh Vân/VNA/CVN

Au cours des six premiers mois de 2021, la Russie a augmenté ses importations de noix de cajou en provenance du Vietnam et de Biélorussie, mais a fortement diminué celles en provenance d'autres marchés.

La quantité de noix de cajou importée du Vietnam au cours du premier semestre 2021 a atteint 4,87 mille tonnes, d'une valeur de plus de 27 millions d’USD, en hausse de 72% en volume et de 29,2% en valeur par rapport à la même période 2020.

La part de la noix de cajou du Vietnam dans les importations totales de la Russie est passée de 50,28% au premier semestre 2020 à 57,68% au premier semestre 2021.

Cela montre que malgré la concurrence de la Biélorussie, le Vietnam affirme toujours sa position de premier fournisseur en Russie grâce à un approvisionnement stable et à une qualité garantie.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quand le tourisme sauve l’identité culturelle Pour les Co Tu de Hoà Vang, un district montagneux rattaché à la ville de Dà Nang (Centre), Dinh Van Nhu est un pionnier. Il a en effet été le tout premier habitant de cette ethnie minoritaire à transformer sa demeure en maison d’hôtes, un modèle d’hébergement chez l’habitant particulièrement prisé des touristes.