14/12/2018 22:40
La Néerlandaise Ranomi Kromowidjojo a été sacrée sur 100 m aux Championnats du monde de natation en petit bassin, jeudi 13 décembre à Hangzhou (Chine).
>>Mondiaux de natation en petit bassin: Hosszu et les États-Unis collectionneurs d'or
>>Mondiaux de natation: Lesaffre en bronze, Seto détrône Le Clos

La Néerlandaise Ranomi Kromowidjojo célèbre sa victoire sur 100 m nage libre aux Mondiaux en petit bassin à Hangzhou, le 13 décembre.
Photo: AFP/VNA/CVN

Kromowidjojo a ensuite décroché l'argent avec le relais 4 x 50 m 4 nages mixte et est devenue la troisième nageuse la plus médaillée au niveau mondial en petit bassin, avec dix-neuf récompenses, derrière la Hongroise Katinka Hosszu (25) et l'Américain Ryan Lochte (38).

Septuple championne du monde en titre en bassin de 25 m avant la semaine chinoise, Hosszu se montre moins dominatrice que ces dernières années. Peut-être la conséquence de son printemps perturbé par des problèmes personnels (elle s'est séparée de son mari et entraîneur, l'Américain Shane Tusup). Titrée sur 400 m 4 nages et 200 m papillon, celle qui est surnommée la "Dame de fer" pour sa propension à multiplier les courses a échoué au pied du podium du 200 m dos jeudi 13 décembre, après avoir dû se contenter de la médaille d'argent du 100 m dos la veille.

Le Sud-Africain Chad le Clos a remporté le 100 m papillon (48.50) devant l'Américain Caeleb Dressel (48.71), septuple champion du monde en titre en bassin olympique, et le Chinois Li Zhuhao (49.25)

Deux records du monde ont été battus: celui du 200m brasse (2:00.16) par le Russe Kirill Prigoda et celui du 4x50m nage mixte (1:36.40) par les États-Unis.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.

La zone du patrimoine de Huê sera ouverte gratuitement pendant le Têt Pendant les trois jours du Têt du Cochon 2019, soit entre le 5 et 7 février, la visite sera gratuite pour tous les sites qu'abrite l’ancienne Cité impériale de Huê, selon le Centre de préservation des vestiges de l'ancienne Cité impériale de Huê.