23/03/2019 08:46
La colonne en pierre de la pagode Dam, dans la commune de Nam Son, ville de Bac Ninh (Nord), d’architecture unique, a été reconnue Trésor national en janvier 2018. Elle porte encore en elle des mystères et des histoires folkloriques orales qui ravissent les touristes venant de tous les coins du pays.
>>Vinh Nghiêm et Bô Dà, deux pagodes incontournables dans le bouddhisme vietnamien
>>Chùa Ông, la plus ancienne pagode chinoise du Sud

Selon des documents historiques, cette pagode, qui s’appelait aussi Canh Long Dông Khanh ou Dai Lam Tu (pagode Dai Lam), était un grand centre bouddhique et un site très pittoresque de la dynastie des Ly (1009-1225). La reine mère Y Lan choisit l’emplacement et la fit construire, de 1086 à 1094. 

Au fil des siècles, la plupart des plus anciens ouvrages architecturaux de la pagode Dam ont été détruits ou modifiés, mais les vestiges restant sont suffisants pour rappeler sa beauté d'autrefois. La colonne en pierre de 5 m de haut, qui se trouve à l’extérieur de la pagode, mérite une mention particulière. Son dos est orienté vers le mont Dai Lam (mont Dam), sa face vers l’est. La fondation est carrée avec une section de près de 2 m de long. Le chapiteau rond a un diamètre de près de  1,5 m.

De nombreux historiens tentent de faire la lumière sur la signification de cette colonne à travers plusieurs hypothèses. Certains ont estimé qu’il pourrait s’agir d’un linga, d’autres (en se basant sur les détails des poutres intactes et des trous dans le chapiteau) du support d’un ouvrage architectural tel qu’un autel ou une petite pagode.


Texte et photos: VNP/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découverte d’un village de broderie centenaire à Nam Dinh

Le tourisme sur l'île de Phu Quy connaît un bel essor Le district de Phu Quy, dans la province de Binh Thuân au Centre, dispose d'un fort potentiel dans le développement de l'économie maritime, notamment le tourisme, grâce à ses conditions naturelles favorables et à ses paysages magnifiques.