25/10/2017 18:36
>>Grippe aviaire : nouvelle flambée en République de Corée
>>Chine : la grippe avaire H7N9 tue plus de 20.000 poulets au Shaanxi

Des scientifiques chinois qui étudient l'évolution du virus de la grippe aviaire H7N9 ont découvert que les mutations de ce virus posaient une menace croissante à l'homme. Ces découvertes ont été publiées mardi 24 octobre sur le site Internet Cell Research. Les scientifiques ont oeuvré quatre ans pour mener ces recherches, collectant plus de 110.000 échantillons sur les marchés aux volailles et dans les abattoirs de plus de 20 provinces, a indiqué Chen Hualan, directrice du Laboratoire national de référence de la grippe aviaire. Ils ont évalué l'évolution des souches de virus H7N9 isolées à partir d'échantillons aviaires et découvert 23 génotypes différents. Certaines souches n'étaient pas mortelles chez les souris et furets, mais avaient, via la réplication chez les furets, muté pour devenir hautement mortelles. Le virus se propage facilement chez les furets par la respiration. "Nos études montrent que les nouvelles mutations de H7N9 sont mortelles pour les poulets et posent une menace croissante à l'homme. Il est donc nécessaire de contrôler et d'éradiquer le virus H7N9 pour prévenir une possible pandémie", a expliqué Mme Chen. La grippe aviaire H7N9 a été signalée pour la première fois chez l'homme en mars 2013 en Chine et est susceptible de causer une épidémie en hiver et au printemps.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le "bain de feu" des Dao rouges pour accueillir le Nouvel An lunaire

Lai Châu séduit les touristes par ses festivités culturelles La province de Lai Châu (Nord-Ouest) abrite une bonne vingtaine d’ethnies. La beauté de ses vallées montagneuses, l’originalité de sa cuisine et la diversité de ses fêtes traditionnelles font de cette région l’une des plus originales du Vietnam.